Sebastiano Bombelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Gerolamo Querini procureur de San Marco, (1669).

Sebastiano Bombelli, né à Udine (Frioul-Vénétie julienne) le 15 octobre 1635, et mort à Venise le 7 mai 1719, est un peintre italien rococo du XVIIe et début du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sebastiano Bombelli (1635-1724) est un peintre italien de la période baroque, principalement actif à Venise. Il a fait son apprentissage dans son village natal d'Udine auprès de son père, Valentino Bombelli et de son parrain, Girolamo Lugaro. Certains rapportent qu'il a été élève du Guercino[1].

Il est surtout connu pour ses nombreux portraits de la noblesse vénitienne, vêtus de leur tenues officielles. Un style de représentation qui sera également utilisé au cours du prochain siècle par Alessandro Longhi.

Il a été actif auprès des cours princières de Florence, Mantoue, Parme, Munich et Vienne.

Il a visité la plupart des tribunaux d'Allemagne, où il a peint des portraits avec succès.

Les peintres Fra Galgario et Rosalba Carriera furent de ses élèves.

Le Belvédère à Vienne possède un portrait de François de Médicis réalisé par Bombelli.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de Gerolamo Querini procureur de San Marco, (1669), fondation Querini Stampalia, Venise.
  • Double portrait du prince électeur Ferdinand-Marie de Bavière et Henriette-Adélaïde, Schloß Nymphenburg à Munich, Bayer Staatsgemäldesammlungen.
  • Venise agenouillée en face de la Vierge, Palazzo Ducale, Venise.
  • Le Saint Esprit au-dessus de deux marchands, Palazzo Ducale, Venise.
  • Portrait de Francesco de Medici, Le Belvédère,Vienne.
  • Portrait d'un homme coiffé d'une calotte noire (dit d'un docteur en théologie ou en médecine).
  • Portrait d'un gentilhomme au manteau, (1665), musées Civiques, Udine.
  • Portrait de Benedetto Mangilli, (1665), collection Morelli de Rossi, Udine.
  • Trois Autoportraits, (1675), (1686), Musées Civiques, Udine, (1685), Uffizi, Florence.
  • Trois Avogadri, Séminaire de Rovigo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des artistes, dont nous avons des estampes, De Karl-Heinrich von von Heinecken - 1789 - Engravers. [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Steer, A Concise History of Venetian Painting, Londres, Thames et Hudson,‎ 1970 (ISBN 0500181071, présentation en ligne), p. 131
  • (en) Michael Bryan et Robert Edmund Graves (éditeur), Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical, 1, York St. #4, Covent Garden, London; Original from Fogg Library, Digitized May 18, 2007, George Bell and Sons,‎ 1886 (lire en ligne), p. 150-151
  • Aldo Rizzi, Mostra del Bombelli e del Carneo, Doretti -Udine 1964

Liens externes[modifier | modifier le code]