Sebastián Kindelán y O'Regan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sebastian Kindelán y O’Regan (1763–1836) était un colonel de l'armée espagnole, qui fut gouverneur de Cuba puis de la Floride (1812–1815), de la République dominicaine (1818–1821) et à nouveau de Cuba (1822–1823).

Né à Ceuta, en Espagne, il était le fils de Vicente Kindelan Luttrell de Lubrellitorn et Maria Francisca O’Regan. Son père, un réfugié jacobite irlandais, fut gouverneur de la Province de Zamora[1]

En juillet 1798, il est nommé gouverneur militaire de Cuba où il accueille près de 20000 réfugiés français de Saint-Domingue à Cuba. Il fait alors face à plusieurs spéculations portant sur une possible invasion de Cuba par Haïti, et sur les tentatives de libérer les esclaves cubains ou de les inciter à la révolte et au massacre[2]. Dans une lettre du 17 mai 1804 à l'administration coloniale, il fait état des attaques des pirates français à Cuba et demande à être nommé en Floride, ce qu'il obtient en 1812. Il succède à Juan José de Estrada, présent de mars 1811 à juin 1812 et qui revient en 1815.

Il a épousé Dona Manuela Mozo de la Torre, à Santiago de Cuba le 11 décembre 1803, dont il a eu deux enfants, Don Juan Kindelan Mozo de la Torre et Barbara Kindelan Mozo de la Torre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

La société esclavagiste cubaine et la révolution haïtienne

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://books.google.es/books?id=xYxflpkFpMQC&pg=PA23&lpg=PA23&dq=Sebastian+Kindelan+y+O%C2%B4Regan&source=bl&ots=YOYWcKY5lG&sig=Z-8R5C7Y8oRhMGeNQfxTDtxe34M&hl=es&ei=vy-mTMGcItHb4gbEw_n9DA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=9&ved=0CDMQ6AEwCA#v=onepage&q=Sebastian%20Kindelan%20y%20O%C2%B4Regan&f=false
  2. http://www.cairn.be/article.php?ID_ARTICLE=ANNA_582_0333&AJOUTBIBLIO=ANNA_582_0333