Seasick Steve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Seasick Steve

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Seasick Steve en 2006

Informations générales
Nom de naissance Steve Gene Wold
Naissance Oakland, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Folk, blues, boogie, country
Instruments Chant, guitare, banjo
Labels Seasick Steve
Warner Music UK
Atlantic Records
Site officiel www.seasicksteve.com

Seasick Steve, de son vrai nom Steve Gene Wold, est un musicien blues américain né à Oakland (Californie) en 1941 d’un père pianiste de boogie-woogie et d’une mère au foyer. Il quitte le foyer familial à l’âge de treize ans, poussé par l’envie de voyager et d’échapper à une vie monotone et étriquée.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est dans les années 1960 que le futur Seasick Steve commence à fréquenter une bande de bluesmen et côtoie régulièrement Janis Joplin, avec qui il devient ami. Des voyages en Europe, notamment en Norvège, lui font rencontrer celle qui deviendra son épouse et avec qui il aura cinq fils. C’est aussi en Norvège que le pseudonyme Seasick Steve lui est donné par un ami qui remarque que Steve Wold ne pouvait pas monter sur un bateau sans éprouver un sérieux mal de mer.

En revenant vivre aux États-Unis, il s’installe à Seattle au début des années 1990. En créant son propre studio d’enregistrement, il rencontre la foisonnante scène rock et grunge de Seattle. Des groupes comme Modest Mouse et Bikini Kill viennent enregistrer des morceaux chez lui. Kurt Cobain se prend d’amitié pour le « vieux » bluesman.

À la fin des années 1990, Seasick joue avec John Lee Hooker sur plusieurs dates de concerts. Le public découvre cet homme à l’allure de hobo sympathique, jouant parfois sur ses guitares à trois cordes (The Three-String Trance Wonder, payée 75 $ à un certain Sherman Cooper) et une corde (One-Stringed Diddley Bow) et tapant du pied sur sa Mississippi Drum Machine.

Après une carrière musicale très peu médiatisée, Seasick Steve sort un premier album avec le groupe suédois The Level Devils en 2004, baptisé Cheap. On y retrouve du blues cher au musicien, mais aussi du folk, voire quelques riffs influencés par le grunge.

En 2006, Seasick Steve sort son premier véritable album solo, Dog House Music. Le 23 février 2009, I Started Out With Nothin and I Still Got Most of it Left, le deuxième album solo de Seasick Steve, est dans les bacs. Courant 2013 sort son sixieme album studio, Hubcap Music, avec comme single Coast is Clear.

En fin 2014, Seasick Steve annonce sur son site officiel son retour avec l'album "Sonic Soul Surfer", et de nombreuses dates européennes pour le Sonic Soul Tour, qui passe notamment par Paris.

Discographie et collaborations[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]