Sea Discovery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sea Discovery
Image illustrative de l'article Sea Discovery
Le Carinthia, à droite

Autres noms 1956-1968 : RMS Carinthia
  • 1968-1971 : SS Fairland
  • 1971-1988 : SS Fairsea
  • 1988-2000 : SS Fair Princess
  • 2000-2005 : SS China Sea Discovery
Type Navire de croisière
Histoire
Quille posée 1955
Lancement 14 décembre 1955
Mise en service Juin 1956
Statut Détruit à Alang en Inde
Caractéristiques techniques
Longueur 185,40 m
Maître-bau 24,39 m
Tirant d'eau 8,70 m
Tonnage 21 946 Tonnes
Propulsion 4 × John Brown
Puissance 18 277 kW
Vitesse 19,5 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 868
Équipage 461
Chantier naval John Brown and Company, Clydebank, Écosse
Armateur 1956-1968 : Cunard Line

1971-1988 : Sitmar Cruises 1988-1995 : Princess Cruises 1997-2000 : P & O Cruises 2000 : Emerald Sea Cruises 2002-2003 : China Sea Cruises

Pavillon 1956-1968 : Liverpool, Royaume-Uni

1968-2005 : Monrovia, Liberia

Le Sea Discovery (anciennement RMS Carinthia, SS Fairland, SS Fairsea, SS Fair Princess et SS China Sea Discovery) est un paquebot construit en 1956 (l'un des quatre navires de la classe « Saxe »).

Il a navigué pour la Cunard Line jusqu'en 1968, avant d'être vendu à la Sitmar Line, qui l'aménagea en navire de croisière et le rebaptisa SS Fairsea. Il navigua avec Sitmar Line jusqu'en 1988 puis, lorsque Sitmar fut vendu à P & O Cruises, le navire fut renommé SS Fair Princess et navigua pour Princess Cruises jusqu'en 2000.

Il a ensuite été vendu à China Sea Cruises et rebaptisé China Sea Discovery. En 2006 il fut désaffecté à Alang, en Inde.

Construction[modifier | modifier le code]

Vers la fin de l'année 1951, la Cunard Line conçut de nouveaux navires pour la ligne Liverpool - Montréal. Initialement, deux navires étaient prévus mais, plus tard, deux navires supplémentaires furent commandés. Ces quatre navires étaient les plus grands navires exploités à l'époque au Canada. Ils ont été construits à Clydebank et conçus pour le luxe et la vitesse, destinés au transport de passagers et de fret sur le fleuve Saint-Laurent.

Histoire[modifier | modifier le code]

RMS Carinthia

Le premier voyage du Sea Discovery — à l'époque le RMS Carinthia — a lieu le 27 juin 1956, avec 890 passagers et membres d'équipage à bord, au départ de Liverpool ; il arrive à Montréal le 2 juillet 1956[1]. Il effectue ensuite quatre voyages vers le Canada.

Entre 1960 et 1964, le RMS Carinthia subit un incendie dans une cabine et deux grèves de ses salariés. Il perd une hélice en 1961 et entre en collision avec le SS Tadoussac en 1962.

En 1965, le navire est toujours exploité de Blackpool à Montréal, Cunard Line décide de l'exploiter pendant l'hiver, comme navire de croisière. Les croisières se déroulent de New York aux Bermudes, pour des durées de dix jours.

SS Fairland - SS Fairsea

En 1968, le navire est vendu à la Sitmar Line, il est renommé SS Fairland, avec l'intention de le reconvertir en paquebot à temps plein ; cependant, il est transformé en navire de croisière à l'année et renommé Fairsea. Il réalise alors des croisières sur la Côte Ouest des États-Unis.

SS Fair Princess

En 1988, le Fairsea est vendu à P & O Cruises, qui l'exploite pour Princess Cruises et il est utilisé pour des croisières dans le Pacifique sous le nom de Fair Princess.

En 1996, il est transféré à la flotte de P & O Cruises, pour des croisières au départ de Sydney, puis vendu en 2000 à la compagnie China Sea Cruises.

SS China Sea Discovery

Il est rebaptisé par la China Sea Cruises qui l'utilise comme casino flottant pour différentes croisières à Taïwan en 2001.

Il est finalement échoué à Alang en Inde où, le 17 février 2006, au cours du démantèlement, un incendie se déclare dans la salle des machines et fait neuf blessés parmi les ouvriers[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) R.M.S. Carinthia 1955 sur le site « The Cunarders »