Sea-based X-band Radar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Sea-Based X-Band Radar

Le Sea-Based X-Band Radar (radar marin en bande X, en français) ou SBX-1 est une station radar flottante et mobile, capable de fonctionner par grand vent et mer forte. Il fait partie du Ballistic Missile Defense System américain. Son numéro IMO est 8765412.

Le radar utilisant la bande X est monté sur une plate-forme pétrolière semi-submersible de 5e génération CS-50, conçue en Norvège et construite en Russie. Le radar, développé par Raytheon, a été ajouté dans les chantiers navals d'Ingleside au Texas. L'ensemble est basé à l'île Adak, dans les Îles Andreanof en Alaska, mais est susceptible d'être positionné en tout point du Pacifique de manière à détecter le passage de missile balistique.

En février 2008, le radar a été placé près des Îles Hawaï, afin d'assurer un suivi de l'interception par missile du satellite USA 193. En avril 2013, les Américains ont annoncé le déploiement du radar afin de détecter tout tir éventuel de missile par la Corée du Nord[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Photos[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Big rigs: Large, powerful radar systems underpin U.S. missile-defense efforts, Goodman, Glen W., C4ISR p. 26–28, mars 2006.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Corée du Nord : les États-Unis déploient un radar flottant pour se protéger », sur lemonde.fr, Le Monde Interactif,‎ 11 avril 2013 (consulté le 11 avril 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :