Scylax de Caryanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scylax.

Scylax de Caryanda est un navigateur grec originaire de Carie qui vécut au VIe siècle av. J.-C.

Son voyage[modifier | modifier le code]

Selon Hérodote, il fut chargé par Darius Ier d'une exploration qui devait le conduire de l'Indus jusqu'aux côtes de l'Arabie. Il aurait lors de son voyage exploré les côtes de la mer Rouge (notamment Érythrée) vers -508. Le voyage aurait duré trente mois, cette longue durée étant peut-être justifiée par une mousson contraire[1].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

On a douté que ce voyage ait jamais eu lieu, mais le livre qu'écrit Scylax par la suite, le Periplous ("Circumnavigation"), est apparemment cité par Hécatée et par d'autres auteurs plus récents. Le Periplous conservé qu'on lui attribue date, lui, du IVe siècle av. J.-C. On sait toutefois que son récit qui contient des descriptions des mirabilia indiens a contribué a forger une vision merveilleuse de l'Inde dans l'imaginaire collectif grec de l'Antiquité classique et au-delà[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de l'Antiquité, Paris, PUF,‎ 2008, 2357 p. (ISBN 978-213050580-8)
  • Dictionnaire de l'Antiquité : mythologie, littérature, civilisation, Paris, Robert Laffont,‎ 1993, 1066 p. (ISBN 978-222106800-7), p. 907-908

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Bouffier, Les diasporas grecques : du détroit de Gibraltar à l'Indus (VIIIè s. av. J.-C. à la fin du IIIè s. av. J.-C.), SEDES,‎ 2012, 287 p. (ISBN 978-2-301-00154-2), p. 250
  2. Sophie Bouffier, Les diasporas grecques : du détroit de Gibraltar à l'Indus (VIIIè s. av. J.-C. à la fin du IIIè s. av. J.-C.), SEDES,‎ 2012, 287 p. (ISBN 978-2-301-00154-2), p. 250