Scutellaria lateriflora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scutellaria lateriflora, aussi appelée Scutellaire casquée, est une plante vivace originaire d'Amérique du Nord. Elle fait partie de la famille des menthes.

Description[modifier | modifier le code]

Son port est dressé, et elle peut atteindre 60 à 80 centimètres de hauteur[1],[2]. Ses fleurs bleues font un peu moins d'un centimètre de long[1],[2], et la plupart n'apparaissent pas en haut de la tige principale, mais sont produites le long des branches latérales qui poussent à l'aisselle des feuilles.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce originaire d’Amérique du Nord (Canada et États-Unis), appréciant les zones humides, qui pousse près des marais et des prairies.

Utilisations traditionnelles[modifier | modifier le code]

Scutellaria lateriflora est utilisée en phytothérapie comme léger sédatif[citation nécessaire]. Le Scutellaria a de nombreux usages médicinaux et diverses espèces de scutellaire sont utilisées de façon similaires[citation nécessaire]. Cependant les utilisations de la Scutellaire Casquée ne doivent pas être confondues avec celles de toutes les autres espèces car on en dénombre plus de 350 qui n'ont pas toutes les mêmes propriétés. Les espèces ayant les mêmes utilisations sont Scutellaria galericulata, Scutellaria canescens et Scutellaria cordifolia, toutes étant très proche génétiquement [3]. On consomme la scutellaire casquée sous forme d'encens et de thé.

Scutellaria lateriflora a démontré des effets réducteurs d'anxiété à la suite d'une étude en double aveugle contrôlée par placebo chez 19 volontaires[4].

Plus de 295 composés chimiques ont été isolés à partir de cette plante, parmi eux des flavonoïdes et des diterpènes. Des études montrent que la scutellaire casquée et ses principes actifs possèdent des actions pharmacologiques en tant qu'anti-tumeurs, anti-angiogenèse, hépatoprotecteurs, antioxydant, antiépileptique, antibactérien et antiviraux[5].

Les β-élémènes présents dans la plante auraient des propriétés anti-cancereuses in vitro[6], mais aucune étude sur l'Homme ne l'a encore démontré[7]. In vitro, les diterpènes isolés de Scutellaria barbata ont démontrés une activité cytotoxique contre trois lignées de cellules cancéreuses humaines[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Scutellaria lateriflora » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en)James C. Hickman, Jepson Manual Treatment « TREATMENT FROM THE JEPSON MANUAL »
  2. a et b (en)Plants For A Future, « Scutellaria lateriflora Virginian Skullcap PFAF Plant Database »
  3. (en)P. Wolfson et D.L. Hoffmann, « Alternative therapies », FNIMH, vol. 9, no 2,‎ 2003, p. 75
  4. (en)P. Wolfson et D.L. Hoffmann, « An investigation into the efficacy of Scutellaria lateriflora in healthy volunteers », Alternative therapies in health and medicine, vol. 9, no 2,‎ 2003, p. 74–8 (PMID 12652886)
  5. (en)J. Gao, H. Zhao, PJ. Hylands et O. Corcoran, « Secondary metabolite mapping identifies Scutellaria inhibitors of human lung cancer cells », Journal of Pharmaceutical & Biomedical Analysis, vol. 53, no 3,‎ 2010, p. 723-8
  6. (en)QQ. Li, G. Wang, F. Huang, M. Banda et E. Reed, « Antineoplastic effect of beta-elemene on prostate cancer cells and other types of solid tumour cells », Journal of Pharmacy & Pharmacology, vol. 62, no 8,‎ 2010, p. 1018-27
  7. (en)X. Peng, Y. Zhao, X. Liang, L. Wu, S. Cui, A. Guo et W. Wang, « Assessing the quality of RCTs on the effect of beta-elemene, one ingredient of a Chinese herb, against malignant tumors », Contemporary clinical trials, vol. 27, no 1,‎ 2006, p. 70-82 (PMID 16243588, DOI 10.1016/j.cct.2005.07.002)
  8. (en)GW. Qu, XD. Yue, GS. Li, QY. Yu et SJ. Dai, « Two new cytotoxic ent-clerodane diterpenoids from Scutellaria barbata », Journal of Asian Natural Products Research, vol. 12, no 10,‎ 2010, p. 859-64


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :