Scupi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scupi
Скупи
Vue générale du site
Vue générale du site
Localisation
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Région Skopje
Municipalité Skopje
Coordonnées 42° 01′ 00″ N 21° 23′ 31″ E / 42.0166, 21.39206742° 01′ 00″ Nord 21° 23′ 31″ Est / 42.0166, 21.392067  

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

(Voir situation sur carte : Macédoine)
Scupi
Scupi
Époque Antiquité

Scupi (en macédonien Скупи) est un site archéologique situé à Zlokoukyani, village à quelques kilomètres du centre de Skopje, capitale de la République de Macédoine. Le site est encadré par le Vardar et la colline de Zaïtchev Rid (Зајчев Рид, la « colline du lapin »). Au Ier siècle, une colonie romaine y a été fondée, remplaçant une localité dardanienne plus ancienne. Cette colonie, Colonia Flavia Aelia Scupi, accueillit un grand nombre de légionnaires vétérans et reçu le statut de ville sous Domitien. Scupi fut abandonnée après un tremblement de terre en 518, et la ville fut transférée sur le site actuel de Skopje.

Histoire[modifier | modifier le code]

Scupi devint la capitale de la Dardanie, qui s'étendait de Naissus à Bylazora, au -IIe siècle[1]. La date de la conquête de la Dardanie par les Romains est inconnue, mais le pays perdit vraisemblablement son indépendance en 28 av. J.-C[2]. Scupi devient une colonie romaine de légionnaires, où s'installent surtout des vétérans de la Legio IIV Claudia, sous le règne de Domitien[3],[4]. Scupi est intégrée à la Mésie supérieure après la fondation de la province en 6 av. J.-C., puis, en 272, elle retrouve la province de Dardanie. La ville est ravagée à plusieurs reprises, par les Goths en 269, les Huns au Ve siècle, et enfin par un tremblement de terre en 518. La ville est alors anéantie et ses habitants quittent les ruines pour s'installer sur le site de l'actuelle forteresse de Skopje.

Fouilles archéologiques[modifier | modifier le code]

Les fouilles sur le site commencèrent pendant l'entre-deux guerres. La basilique paléochrétienne fut découverte en 1925. Une autre campagne eut lieu de 1959 à 1961 puis le site reste constamment fouillé à partir de 1966. Outre sa basilique chrétienne, le site conserve les restes d'un théâtre antique, des thermes, une basilique civile ainsi que des habitations. Aujourd'hui, seuls les monuments situés sur l'axe principal sont reconnaissables, le théâtre a presque entièrement disparu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Macedonia yesterday and today Author Giorgio Nurigiani, Publisher Teleurope, 1967 p. 77.
  2. Vladimir P. Petrović, Pre-Roman and Roman Dardania Historical and Geographical Considerations, Balcanica XXXVII, p 10.
  3. The Cambridge Ancient History, John Boardman, Volume 13 of The Cambridge Ancient History, Author Averil Cameron, Contributor R. C. Blockley, Publisher Cambridge University Press, 1996, p. 570.
  4. The Illyrians, Author John Wilkes, Publisher Wiley-Blackwell, 1995, ISBN 0-631-19807-5, p. 213.