Scramble (aviation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un Mirage 2000 de l'armée de l'air française escorte un avion civil en phase d'atterrissage vers CDG.

Scramble est un terme de l'aviation internationale que signifie une alerte pour un décollage d'urgence. On en distingue deux types:

  • Alerte réelle (ou Alpha Scramble) : ce type d'alerte est une mise en alerte d’avions de combat pour une mission de sûreté aérienne[1].
  • Alerte d'entrainement (ou Tango Scramble) : c'est une alerte d’entrainement pour une mission réelle d’interception d’un aéronef dans le cadre de la mission de Police du Ciel[2], ou Permanence Opérationnelle (PO).

L’armée de l’air dispose d’avions de combats répartis sur des bases aériennes. Les alertes sont réparties en alertes à 2, 7 et 15 minutes. Normalement, un premier avion est prêt pour répondre a une alerte à 7 minutes et un deuxième pour une alerte à 15 minutes. Les alertes à 2 minutes sont plus rares et sont souvent conduites lors d’événements importants qui nécessitent une sécurisation supplémentaire de l’espace aérien. Afin de pouvoir décoller en moins de 7 minutes, l'avion attend au sol sous un abri, ses systèmes (sauf le(s) réacteur(s)) sous tension et prêts.

Les armées de l’air de l’OTAN sont non seulement chargées de missions de Police du Ciel pour le territoire national mais remplissent la même mission a l’étranger dans le cadre de missions de l’alliance en Islande[3],[4]et dans les pays baltiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]