Scouts musulmans de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scouts Musulmans de France

Logo de l’association
Cadre
But Scoutisme
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1990
Identité
Affiliation internationale OMMS et AMGE
Méthode Scoutisme musulman
Site web www.scouts-musulmans.fr

Les Scouts Musulmans de France (SMF) sont un mouvement fondé en 1990 par cheikh Khaled Bentounes, le Guide spirituel de la Tariqa 'Alâwiyya. Le premier camp national se tient à Sommevoire (Champagne-Ardenne) en 1991 et réunit des jeunes venus de plusieurs villes de France. En 1992, l’association est reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports comme association nationale d’éducation populaire. Les Scouts Musulmans de France font partie de la Fédération du scoutisme français depuis 1994.

La proposition éducative[modifier | modifier le code]

Les Scouts Musulmans de France ont pour mission de contribuer à l’éducation des filles et des garçons et à la construction d’un monde plus fraternel, plus tolérant et plus humain. À travers une proposition éducative, ils accompagnent dans la construction d’un système de valeurs basées sur des principes spirituels, sociaux et personnels exprimés dans la Loi et la Promesse scoutes. Ils fondent leurs actions sur le volontariat et le bénévolat, indépendants et non politiques, ils sont ouverts à toutes et à tous, sans distinction de nationalité, de culture, d’origine sociale ou de croyance.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 20 décembre 1990: Constitution du mouvement des Scouts Musulmans de France.
  • 11 février 1991: Dans un contexte de tension internationale guerre du Golfe, les membres fondateurs des Scouts Musulmans de France affirment leur volonté à promouvoir les valeurs universelles du scoutisme basé sur la paix et la fraternité.
  • 1991 : Rédaction des Promesses et des devoirs SMF et Premier Camp national SMF. Les SMF sont présents en Algérie, en Thaïlande, en Italie et en Tunisie.
  • 1992 : Les SMF sont reconnus comme association nationale de jeunesse et d’éducation populaire par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, soutien du Ministère de la Ville et du Fond d’Action Sociale. Ils deviennent membre de la Fédération du Scoutisme Français. Des accords sont signés avec des mouvements scouts méditerranéens à Rabat, au Maroc. Les SMF présent en Égypte, Mauritanie, Belgique et Hollande.
  • 1993 : des camps régionaux et nationaux sont organisés, tandis que l'organisation du mouvement en district est développée et consolidée.
  • En 1994, les SMF deviennent membres de :
    • l’OMMS (Organisation Mondiale du Mouvement Scout),
    • l’AMGE (Association Mondiale des Guides et Éclaireurs),
    • l’IUSM (Union Internationale des Scouts musulmans).

Ces adhérents sont fêtés[Quoi ?] à l'UNESCO. Le premier Jamboree compagnons est organisé en Auvergne.

  • 1996 : Premier séminaire spirituel à Magdala (fraternité d’Abraham).
  • 1997 : Première Tente d’Abraham à Thonon les Bains (Haute Savoie).
  • 2000 : Première fête de la Fraternité, au parc de Fontenay à Saint Memmie, Châlons-en-Champagne (Marne).
  • 2002 : Fête de la Fraternité, château de Vizille près de Grenoble.
  • 2007 : Centenaire du Scoutisme, les SMF pilotent l’action "Flamme de l’Espoir" dans plusieurs villes de France[1].
  • 2010 : 20 ans des SMF, mise en place d'un camp international de scouts musulmans. Plusieurs districts français sont représentés (Aquitaine, Château Chinon, Toulouse, Paris, Champagne-Ardenne, Cannes), ainsi que des délégations de pays étrangers (Syrie, Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Espagne, Suisse, Belgique, Allemagne)
  • 2011 : La Flamme l'Espoir Citoyen. Dans le cadre de l’Année Internationale de la Jeunesse, proclamée par l’ONU (Résolution 64/134), les Scouts Musulmans de France appellent tous les jeunes à participer à un acte citoyen libre et responsable :

« La Flamme de l'Espoir Citoyen » Je vote, donc je suis

Du 7 mai au 24 septembre 2011, un bus aux couleurs de l’événement fera halte dans 26 grandes villes de France et leurs banlieues en invitant les jeunes, à travers échanges, rencontres et débats, à s’approprier leur place dans les décisions politiques qui concernent leur avenir. Dans chaque ville traversée, le moment fort sera le ravivage du Monument aux Morts avec la Flamme de l'Espoir Citoyen.

Pédagogie[modifier | modifier le code]

Les Scouts Musulmans de France se basent sur les principes et méthodes scoutes pour assister l'éducation, l'apprentissage et l'épanouissement du jeune. Y est prônée l'éducation par le jeu et la pratique dans un environnement constant de vie collective et qui est singulier à l'enfant.

Les objectifs pédagogique varient en fonction de la tranche d'âge, appelée "branche" :

  1. Les voyageuses et les voyageurs (7-11 ans)
  2. Les éclaireuses et les éclaireurs (11-14 ans)
  3. Les pionnières et les pionniers (14-17 ans)
  4. Les compagnonnes et les compagnons (17-21 ans)

S'y ajoutent les Assistants Responsables d'Unité, chefs et cheftaines (à partir de 17 ans), qui se chargent chacun d'une patrouille de 5 enfants, dont ils assurent le suivi des activités, mais aussi le suivi personnel, affectif, social, physique, ou spirituel, au travers de rencontres, de rendez-vous hebdomadaires, de sorties ou de camps.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]