Scott Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scott Walker (homonymie).

Scott Walker

Nom de naissance Noel Scott Engel
Naissance 9 janvier 1943 (71 ans)
Cleveland (Ohio
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Instruments Voix
Années actives Depuis 1958
Labels 4AD
Fontana Records
Columbia
Drag City
Virgin

Scott WalkerNoel Scott Engel le 9 janvier 1943 à Cleveland (Ohio, États-Unis) est un chanteur et compositeur américain qui demeure en Angleterre (Royaume-Uni).

Il a fait ses débuts dans les années 1960 à Londres au sein du trio de faux frères The Walker Brothers[1]. Célèbre pour ses adaptations en anglais de chansons de Jacques Brel et quelques chansons très modernes pour l'époque (The Plague et The Old Man's back again, ironiquement dédiée à un régime néo-stalinien[2]), il poursuit une carrière en dehors des sentiers battus.

Il a été un modèle pour David Bowie, Pulp[3], Neil Hannon et le groupe The Last Shadow Puppets.

Scott Walker a interprété les chansons de Jacques Brel traduites par Mort Shuman.

En 2012 il publie un nouvel album intitulé Bish Bosch[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations et bandes originales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophian Fanen, « Cinquante ans de sérénades en cascade », sur Libération,‎ 18 décembre 2012 (consulté en 20 décembre 2012)
  2. (en)« The Old Man's Back Again (Dedicated to the Neo-Stalinist Regime) », sur Allmusic (consulté en 20 décembre 2012)
  3. « Scott Walker produit le nouveau Pulp. », sur Libération,‎ 7 mars 2001 (consulté en 20 décembre 2012)
  4. Sophian Fanen, « Scott Walker rompt le silence », sur Libération,‎ 18 décembre 2012 (consulté en 20 décembre 2012)