Scott Speer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scott Speer

Nom de naissance Scott Speer
Naissance (31 ans)
San Diego Californie Californie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Réalisateur de clips
Réalisateur
Producteur
Auteur

Scott Speer (né le à San Diego en Californie) est un réalisateur de clips, réalisateur, producteur et auteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de San Diego en Californie, Scott est le fils de Janet et Bradford Speer et a une sœur aînée, Julie. En , il entame une liaison avec l'actrice et chanteuse, Ashley Tisdale, qu'il a rencontré sur le tournage du clip de cette dernière "He Said She Said" en 2007[1]. Le couple s'est séparé en [2] avant de se remettre ensemble en [3]. Ils se sont de nouveau séparés en .

À l'âge de 23 ans, Scott signe avec HSI Productions puis en 2006, il remporte un MVPA Awards dans la catégorie "Réalisateur débutant de l'année" pour le clip "Stars" de Switchfoot. En 2007, il remporte son premier MTV Video Music Awards Latin America pour avoir réalisé le clip "Bella Traicion de Belinda Carlisle. En , il réalise trois clips pour Ashley Tisdale : "He Said She Said", "Not Like That" et "Suddenly" pour le DVD de celle-ci There's Something About Ashley. En 2009, il réalise deux autres clips pour Ashley : "It's Alright, It's OK" et "Crank It Up".

En 2003, Scott a produit et réalisé le film indépendant The Beat qui avait été sélectionné pour le festival du film de Sundance. En 2010, il a réalisé un épisode de la web série The LXD. Il a également réalisé le film Sexy Dance 4, sorti le .

En , Scott a sorti son propre livre intitulé Immortal City. Le deuxième tome intitulé Natural Born Angel sortira en . Il a commencé à écrire le troisième tome des aventures de Maddy et Jackson.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

2005

2006

2007

2008

2009

2010

Filmographie[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

2003

2012

2013

À venir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. [3]