Scott Phillips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phillips.

Scott Phillips

Activités Romancier, scénariste
Naissance 1961
Wichita, Kansas, Drapeau des États-Unis États-Unis date de décès
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier

Œuvres principales

  • La Moisson de glace

Scott Phillips (né en 1961) est un auteur américain de romans policiers dans la tradition hardboiled.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Wichita (Kansas), diplômé en littérature française à Wichita State University, il étudie l'écriture avec le romancier James Lee Burke. Il travaille en librairies, vend du matériel photographique, puis devient photographe et traducteur. Il part s'installer en France en 1988 et y vit jusqu'en 1992, date à laquelle il rentre à Los Angeles et travaille comme scénariste. Il participe au scénario du film Crosscut, de Paul Raimondi. Depuis 2003, Scott Phillips vit à Saint-Louis (Missouri) avec sa femme et sa fille.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son premier roman, La Moisson de glace (The Ice Harvest, 2000), remporte le California Book Award, est nommé pour le prix Edgar-Allan-Poe et le Hammett Prize. Il est adapté au cinéma en 2005 sous le titre Faux Amis par Harold Ramis, avec John Cusack.

Scott Phillips publie en 2002 L'Évadé (The Walkaway), un prequel à La Moisson de glace. Son troisième roman sorti en 2003, Cottonwood, se passe dans le Kansas et la Californie durant l'époque du Far West et est inspiré par le gang Bender dont les méfaits défrayèrent la chronique dans les années 1870.

Sa nouvelle Blanc-bec est vaguement inspirée par un véritable attentat à la bombe qui s'est produit à Wichita à la fin des années 1960.

En 2011, il adapte son roman Nocturne (Les Éditions La Branche, 2011) pour la télévision française, avec Ayres Jedidia.

Selon Hubert Artus, « sa littérature évoque aussi bien les romans durs de Simenon que les grands dépressifs du polar yankee (Jim Thompson, Charles Willeford) ».

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Wayne Ogden est un personnage qui apparaît dans le roman L'Évadé. On le découvre adolescent dans la nouvelle Blanc-bec dont l'action se situe dans les années 1930.
  • Bill Ogden, le grand-père de Wayne Ogden, raconte Cottonwood.
  • Mildred Halliburton apparaît très brièvement dans L'Évadé à l'âge de 95 ans. On le retrouve dans Blanc-bec.
  • Gleason, le vieux barman, se montre dans Cottonwood à 20 ans. On le retrouve dans Blanc-bec.
  • Stan Gerard, propriétaire de bar dans Blanc-bec.
  • Bill Gerard, fils de Stan Gerard et propriétaire de la boîte de strip-tease de La Moisson de glace.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans

  • La Moisson de glace (The Ice Harvest, 2000). Trad. Patrice Carrer. Paris : Gallimard, coll. « Série noire » no 2655, 2002, 223 p. ISBN 2-07-049395-4
  • L'Évadé (The Walkaway, 2002). Trad. Patrice Carrer. Paris : Gallimard, coll. « La Noire », 2004, 411 p. ISBN 2-07-042644-0
  • Cottonwood (Cottonwood, 2004). Trad. Patrice Carrer. Paris : Fayard, coll. « Fayard Noir », 2008, 498 p. ISBN 978-2-213-63030-4
  • Rum, Sodomy, and False Eyeflashes, Concord Free Press, 2010. Inédit en France.
  • Rut, Concord Free Press, 2010. Inédit en France.
  • The Adjustment, 2010. Inédit en France.
  • Nocturne le vendredi. Trad. Patrick Raynal. Paris : Éd. la Branche, coll. « Vendredi 13 », 2012, 235 p. ISBN 978-2-35306-046-7
  • Rake, Counterpoint Press, 2013. Inédit en France.

Nouvelles

  • Blanc-bec (Sockdolager, paru dans Measures of Poison, 2002) / trad. Frédéric Grellier. In Moisson noire : les meilleures nouvelles policières américaines / anthologie présentée par Michael Connelly. Paris : Payot & Rivages, coll. « Rivages-Thriller », 2004, p. **-** cm. ISBN 2-7436-1325-4. Rééd. Paris : Payot & Rivages, coll. « Rivages-noir » no 625, p. 361-387. ISBN 978-2-7436-1602-1
  • Celle qui avait embrassé Colombo (The Girl Who Kissed Barnaby Jones), in Los Angeles noir, présenté par Denise Hamilton, trad. Adelina Zdebska. Paris : Asphalte éditions, coll. « Asphalte Noir », septembre 2010, p. **-**. ISBN 978-2-918767-03-9. Rééd. Gallimard, coll. « Folio policier » no 653, avril 2012, p. 423-440. ISBN 978-2-07-044512-7

Novella

Ouvrage préfacé

  • Hold-up : mémoires (Dopesick), de Patrick O’Neil, avant-propos "Hors d'haleine" de Rob Roberge, trad. Karine Chaunac. 13e note, coll. « Littérature étrangère », 2013. "Antidote" préface trad. Nicole Gillon, p. 9-10.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénario
Adaptation au cinéma

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • PHILLIPS, Scott. « Quelques mots des auteurs ». In Moisson noire : les meilleures nouvelles policières américaines / anthologie présentée par Michael Connelly. Paris : Payot & Rivages, 2006, p. 361-387. (Rivages-noir ; 625). ISBN 978-2-7436-1602-1
  • ARTUS, Hubert. « Rencontre avec Scott Phillips ». Virgin l'hebdo, 1-7 septembre 2004, no 24, p. 11

Liens externes[modifier | modifier le code]