Scott Brison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scott Brison en 2010

L'honorable Scott A. Brison, C.P. (né le 10 mai 1967 à Windsor, Nouvelle-Écosse) est un politicien canadien. Il représente actuellement le comté de Kings-Hants sous la bannière du Parti libéral du Canada.

D'abord membre du Parti progressiste-conservateur du Canada, il est candidat à la direction de ce parti en 2003. Il défend, entre autres, une alliance militaire avec les États-Unis, plus d'implication du secteur public dans le domaine de la santé et une réforme de l'assurance-emploi. Lors de ce congrès d'investiture, il se fait éliminer lors du second tour, par seulement trois voix. Peter MacKay est élu dernier chef du parti avant la fusion avec l'Alliance canadienne qui a donné naissance au Parti conservateur du Canada. Quatre jours après cette fusion, Brison se joint au Parti libéral du Canada, notamment pour sa position sur le mariage entre personnes de même sexe.

Il est réélu dans son comté lors de l'élection fédérale de 2004. Brison a été ministre des travaux publics dans le gouvernement de Paul Martin. Il est le premier membre du conseil des ministres fédéral ouvertement homosexuel.

En 2006, Brison annonce qu'il brigue la direction du Parti libéral après que Frank McKenna a annoncé qu'il ne se présenterait pas. Lors du congrès, il est éliminé après le premier tour de scrutin, ayant obtenu moins de 5 % des votes. Il donne d'abord son appui à Bob Rae, mais celui-ci est éliminé au troisième tour face à Michael Ignatieff et Stéphane Dion. Brison se rallie alors au camp d'Ignatieff, mais c'est Dion qui est élu chef du Parti libéral.

Il épouse Maxime Saint-Pierre le 18 août 2007, en présence de Stéphane Dion et de nombreuses personnalités politiques canadiennes, devenant ainsi le premier parlementaire gay à se marier.

Lien externe[modifier | modifier le code]