Scott Aaronson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scott Aaronson

Scott Joel Aaronson est un chercheur, professeur et vulgarisateur en informatique théorique, notamment en informatique quantique. En 2014, il est professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Biographie[modifier | modifier le code]

Aaronson a reçu son BS a l'université Cornell en 2000[1], et son PhD en 2004, sous la direction d'Umesh Vazirani à l'Université de Californie à Berkeley[2].

Il a fait deux postdoctorats, à l'Institute for Advanced Study et à l'université de Waterloo avant d'obtenir un poste au MIT[1].

Recherche et vulgarisation[modifier | modifier le code]

Les travaux principaux de Scott Aaronson porte sur l'informatique quantique, les limites du calculs et la théorie de la complexité. Il a aussi grandement participé à la vulgarisation de ce domaine, par son blog[3],[4], par ses cours (qui ont donné l'ouvrage Quantum Computing since Democritus[5]) et par ses apparitions dans les médias, notamment le New York Times[6] et Pour la science[7].

Il a aussi créé de Complexity Zoo, un wiki listant un grand nombre de classes de complexité[8].

Dictinctions[modifier | modifier le code]

Il a obtenu le Presidential Early Career Award for Scientists and Engineers (en) en 2009[9], et le prix Alan T. Waterman (en), un prix pour les jeunes chercheurs décerné par la National Science Foundation, pour ses travaux sur les limites du calculs[10],[11].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b CV de la page officielle.
  2. (en) Scott Aaronson sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Blog de Scott Aaronson
  4. Article du Monde citant ce blog : Denis Delbecq, « Un calculateur pas encore prodige », Le Monde,‎ 25 février 2012
  5. (Aaronson 2013)
  6. Scott Aaronson, « Quantum Computing Promises New Insights, Not Just Supermachines », New York Times,‎ 5 décembre 2011 (lire en ligne)
  7. Scott Aaronson, « Le calcul quantique peut-il tout faire ? », Pour la Science, no 68,‎ juillet 2010 (lire en ligne)
  8. Le complexity Zoo
  9. Liste des lauréats du Presidential Early Career Award for Scientists and Engineers sur le site de la Maison-Blanche
  10. By illuminating the fundamental limits on what can be computed in the physical world, and the potential implications of those limits, Scott Aaronson has staked out important new ground in computational theory
  11. Page officielle de la NSF pour le prix Waterman

Liens externes[modifier | modifier le code]