Centre Canadian Tire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Scotiabank Place)
Aller à : navigation, rechercher
Centre Canadian Tire
{{#if:
Scotiabankplaceottawa.JPG
Généralités
Noms précédents Le Palladium (1996)
Centre Corel (1996 - 2006)
Place Banque Scotia (2006 - 2013)
Adresse 1000, promenade Palladium
Kanata (Ontario) K2V 1A5
Coordonnées 45° 17′ 49″ N 75° 55′ 38″ O / 45.296944, -75.92722245° 17′ 49″ Nord 75° 55′ 38″ Ouest / 45.296944, -75.927222  
Construction et ouverture
Début construction 25 juillet 1994
Ouverture 15 janvier 1996
Architecte Rossetti Associates Architects
Coût de construction 170 millions $CAD
Utilisation
Clubs résidents Sénateurs d'Ottawa (depuis 1996)
SkyHawks d'Ottawa (depuis 2013)
Rebel d'Ottawa (2001 à 2002)
Propriétaire Capital Sports Properties
(une filiale des Sénateurs d'Ottawa)
Administration Live Nation
Équipement
Capacité Hockey : 19 455 (Maximum : 20 500)

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Centre Canadian Tire

Géolocalisation sur la carte : Ontario

(Voir situation sur carte : Ontario)
Centre Canadian Tire

Géolocalisation sur la carte : Ottawa

(Voir situation sur carte : Ottawa)
Centre Canadian Tire

Le Centre Canadian Tire[1] (anciennement Centre Corel et Place Banque Scotia) est une salle omnisports située dans le quartier de Kanata à l'ouest d'Ottawa, en Ontario (Canada).

Depuis 1996, ses locataires sont les Sénateurs d'Ottawa de la Ligue nationale de hockey et ce fut également le terrain de jeu du Rebel d'Ottawa (National Lacrosse League) pendant la saison 2001-2002, ils ont ensuite déménagés pour devenir le Rush d'Edmonton. Depuis 2013, l'aréna accueille les rencontres à domicile des SkyHawks d'Ottawa de la Ligue nationale de basketball du Canada. C'est le deuxième plus grand aréna du Canada : sa capacité est de 20 500 places maximum au total (sa capacité assise est de 19 455 places). La salle possède 148 suites de luxe, 2 500 sièges de club et est entourée d'un parking pouvant contenir 6 500 véhicules.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Centre Canadian Tire, initialement appelée Le Palladium, ouvre ses portes le 15 janvier 1996 avec un spectacle du rockeur canadien Bryan Adams. La cérémonie officielle du lancement des travaux eu lieu le 29 juin 1992 mais la construction commença réellement le 25 juillet 1994. Le premier match de la LNH dans l'édifice est joué devant une foule à guichets fermés alors que le Canadien de Montréal devient la première équipe à affronter les Sénateurs sur leur nouvelle patinoire locale. Le président, gouverneur et chef de la direction, Rod Bryden, invite le fondateur des Sénateurs d'Ottawa, Bruce Firestone, à participer à la cérémonie de mise au jeu. Le commissaire de la LNH Gary Bettman est présent et la galerie de presse est consacrée au regretté commentateur sportif d'Ottawa Brian Smith. Le Canadien bat les Sénateurs 3 - 0. Un mois plus tard la corporation Corel, une compagnie de logiciel d'Ottawa, signe un contrat de 20 ans pour les droits d'appellation de l'édifice.

Lorsque l'aréna a été construite, elle avait une capacité de 18 500 places pour le hockey sur glace. Le 30 décembre 2004, l'arène accueillie la plus forte affluence dans l'histoire de la Ligue canadienne de hockey avec 20 081 spectateurs quand les 67 d'Ottawa furent battu par les Frontenacs de Kingston. Par la suite, la capacité de la salle fut augmenté de 2 000 sièges. Grâce à une modification au règlement municipal de la Ville d'Ottawa en décembre 2004, le Centre Corel peut accroître sa capacité à 19 153 places assises et un total de 20 500 spectateurs. L'arène fut construite à l'origine dans l'ancienne ville de Kanata, qui a fusionné avec Ottawa en 2000. Le 24 octobre 2005, la salle se classe 41e parmi les 100 sites d'événements les plus fréquentés au monde, selon le magazine Pollstar.

Le joueur Wayne Gretzky joue sa derniere partie sur le sol canadien avant de se retirer en 1999 en tant que joueur de la LNH. Il jouait pour les Rangers de New York.

L'aréna a pris le nom Centre Canadian Tire (Canadian Tire Centre en anglais) en juin 2013[1]. Dans le passé, elle a porté le nom de Palladium, Centre Corel et de Place Banque Scotia.

Le 2 juin 2007, la salle organisait son premier match de finale de la Coupe Stanley avec une affluence record de 20 500 personnes.

Un nouveau tableau d'affichage fut installé en décembre 2011 pour remplacer celui qui est opérationnel depuis l'inauguration de l'enceinte en 1996.

Données techniques[modifier | modifier le code]

Faits et chiffres sur l'aréna - pendant la construction :

  • Excavation sur 24 300 mètres carrés
  • 23 000 mètres cubes de béton structurel (pesant 76 000 tonnes)
  • 1 100 piliers d'acier
  • 2 750 tonnes d'acier renforcé
  • 2 400 tonnes d'acier structurel
  • 250 blocs de béton extérieur précontraint entrecroisés avec un motif romain - 27 000 livres chacun
  • 10 033 mètres carrés de métal de revêtement extérieur
  • 500 000 blocs de béton
  • 43 kilomètres de tuyaux (chauffage, plomberie et arrosage) - suffisamment pour aller de Kanata à Arnprior
  • 2 500 kilomètres de filage
  • 44 500 mètres carrés de placo-plâtre
  • 75 tonnes de verre à l'entrée principale (360 panneaux)
  • 5 acres de toît
  • 34 fermes de toît - pesant jusqu'à 105 tonnes chacune, chacune mesurant 107 mètres
  • 22 kilomètres de tuyaux d'acier pour la réfrigération (pour la patinoire)
  • 300 mètres cubes de béton pour la dalle de la patinoire - 6" d'épaisseur. Une variation allouée d'uniquement 3/16" d'une extrémité à l'autre!
  • 7 710 mètres carrés de pavés entrecroisés - 375 000 pierres individuelles de pavé
  • 600 nouveaux arbres (frêne, tilleul, pin autrichien, épinette du Colorado, chêne anglais et cerisier Shubert) et 1 1/4 mille de haies cèdre
  • 1 860 mètres carrés de gazon
  • 4 « hôtels de poisson » dans la rivière Carp voisine
  • 17 milles de lignes jaune dans les stationnements - 6 500 places et places d'autobus
  • 18 000 tonnes métriques d'asphalte dans les bretelles d'autoroute et la rue
  • plus de 500 travailleurs sur place au plus fort de la construction
  • 2 800 personnes/années de travail pendant la construction
  • la construction a été achevée six mois avant la date prévue

Événements[modifier | modifier le code]

Les grands concerts[modifier | modifier le code]

Beaucoup de vedettes canadiennes et internationales se sont produites et continuent de jouer à l'aréna, on peut citer :

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Centre Canadian Tire », sur www.radio-canada.ca (consulté le 24 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]