Sciences numériques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les sciences numériques, (computational sciences) a pour objet la construction de modèles mathématiques et de méthodes d'analyse quantitative, en se basant sur l'utilisation des sciences du numérique, pour analyser et résoudre des problèmes scientifiques[1]. Cette approche scientifique basée sur un recours massif aux modélisations informatique et mathématiques et à la simulation se décline au niveau de : médecine numérique, biologie numérique, archéologie numérique, mécanique numérique, par exemple.

Les sciences informatiques ont donc conduit les autres sciences à se modifier, introduisant un nouveau paradigme de simulation, c'est-à-dire d'expérimentation numérique.

Le paradigme diffère de développements théoriques ou d'expériences de laboratoire qui sont les formes traditionnelles de la science et de l'ingénierie[2]. L'approche est ici de gagner en compréhension, principalement grâce à l'analyse de modèles mathématiques mis en œuvre à travers des simulations numériques[3]. De plus, des algorithmes représentent les mécanismes naturels étudiés et permettent de les représenter, de les prédire, et d'ajuster leurs variables pour les contrôler. Ce paradigme fait l'objet de formation scpécifique[4].

Ce paradigme requiert, pour garantir la reproductabilité de ces expériences numérique, d'archiver et documenter toutes les données et le code utilisé pour obtenir ces résultats[5],[6],[7]. La notion de publication scientifique elle-même s'en voir modifiée.

Disciplines[modifier | modifier le code]

Les sciences numériques incluent la chimie numérique, la mécanique des fluides numérique (et l'aérodynamique numérique), la physique numérique et la prévision numérique du temps.

Usage du terme[modifier | modifier le code]

En français, ce terme est utilisé pour (ingénérie numérique) pour désigner la modélisation et l’analyse par simulation numérique en mécanique[8], les applications scientifiques de l'informatique aux autres sciences et technologique (par exemple médecine numérique)[9], ou plus généralement les méthodologies d'étude numériques de modèles[10],[11],[12]. L'usage en français de sciences numérique pour computational sciences est aussi attesté[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]