Baccalauréat sciences et technologies de l'industrie et du développement durable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Baccalauréat en France.
Le baccalauréat sciences et technologies industrielles dans les études secondaires en France

Le baccalauréat sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (bac STI2D) a succédé au baccalauréat sciences et technologies industrielles (bac STI) en France pour la session 2013.

Naissance du bac STI2D[modifier | modifier le code]

Les douze spécialités de l'ancienne série STI, chacune liée à un champ professionnel, sont remplacées, pour la session 2013, par le bac STI2D (et ses options), qui est beaucoup plus polyvalent[1]. Les élèves en série STI2D ont une formation scientifique et technologique désormais plus large et plus ouverte.

Poursuite d'études après un bac STI2D[modifier | modifier le code]

La grande majorité des bacheliers STI2D se dirigent vers l'enseignement supérieur : BTS, DUT, classes préparatoires TSI (aux concours d'écoles d'ingénieurs).

Grille horaire[modifier | modifier le code]

L'emploi du temps fait une large part au temps consacré aux déductions expérimentales[2], mais le caractère scientifique de cette filière est affirmé (« moins professionnel, plus polyvalent »[2]).

Épreuves[modifier | modifier le code]

La répartition des épreuves, leur durée et leur coefficients sont déterminés par les tableaux suivants[3].

Spécialités[modifier | modifier le code]

On compte quatre spécialités dans la filière Sti2D :

  • AC : Architecture et Construction ;
  • EE : Énergie et Environnement ;
  • ITEC : Innovation Technologique et Éco-Conception ;
  • SIN : Système d’Information et Numérique.

Épreuves obligatoires[modifier | modifier le code]

Dans le bac STI2D il y a 2 épreuves obligatoires en première :

Français ( écrit et oral ) : coefficient 2

Histoire : coefficient 2

En terminal il y a 7 épreuves obligatoires :

Philosophie : coefficient 2

Anglais et anglais technique : coefficient 2

Mathématique : coefficient 4

Physique chimie : coefficient 4

Enseignement technologique transversale : coefficient 8

Option choisit ( SIN, EE, ITEC, AC ) : coefficient 12

Épreuves anticipées[modifier | modifier le code]

Épreuve Coefficient Nature de l’épreuve Durée
Français 2 écrite 4 heures
Français 2 orale 20 minutes
Histoire-géographie 2 orale 20 minutes

Épreuves terminales[modifier | modifier le code]

Épreuve Coefficient Nature de l’épreuve Durée
Éducation physique et sportive 2
ou 2+2[N 1]
CCF[N 2]
Langue vivante 1 2 écrite et orale en cours d'année 2 heures (partie écrite)
Mathématiques 4 écrite 4 heures
Philosophie 2 écrite 4 heures
Physique-chimie 4 écrite 3 heures
Enseignements technologiques transversaux 8 écrite 4 heures
Projet en enseignement spécifique à la spécialité[N 3] 12 orale[N 4] 20 minutes
Enseignement technologique en LV1 -[N 5] orale[N 5] 10 minutes

Épreuves facultatives[modifier | modifier le code]

Le candidat choisit au plus deux épreuves parmi[N 6]

Épreuve Nature de l’épreuve Durée
Langue vivante 2 (étrangère ou régionale) orale
ou écrite
20 minutes
ou 2 heures
Langue des signes française orale 20 minutes
Éducation physique et sportive CCF[N 2]
Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, théâtre) orale 30 minutes
Musique orale 40 minutes

Notes[modifier | modifier le code]

  1. lorsque EPS de complément
  2. a et b Contrôle en cours de formation
  3. enseignement spécifique à la spécialité
  4. évaluation en cours d'année et lors d'un oral terminal. Chacune de ces deux parties de l'évaluation est affectée d'un coefficient 6
  5. a et b épreuve évaluée en cours d'année
  6. Seuls les points excédant 10 sont retenus. Les points sont multipliés par deux pour la première épreuve facultative à laquelle le candidat a choisi de s'inscrire, quelle que soit l'option correspondante.

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]