Sciences de la vie et de la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SVT.

Dans l'Enseignement primaire (France) (cycle 3) l’enseignement secondaire français (collège et lycée), les sciences de la vie et de la Terre (SVT) forment une partie de l’enseignement scientifique.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1802, le Premier consul Bonaparte crée les lycées, dans lesquels, selon son arrêté d’organisation pédagogique, « on enseignera essentiellement le latin (et en annexe histoire et géographie) et les mathématiques (qui englobent quelques notions de physique, chimie, histoire naturelle et minéralogie) ». Le programme du lycée de 1802 étudie les minéraux « sous le rapport de leur utilité dans les arts et dans les usages de la vie ».

L’enseignement des sciences, mathématiques comprises, régresse sous la Restauration, à cause de la religion[1]. En 1821, les sciences, hormis quelques notions de calcul disparaissent complètement. Ou plutôt sont regroupées dans la classe de philosophie, qui s’étend sur deux ans : une année consacrée à l’enseignement philosophique et une année de sciences pour les élèves qui se destinent aux grandes écoles et à la faculté des sciences.

En 1852, le ministre Hippolyte Fortoul introduit la création, à partir de la classe de troisième, d’une série scientifique, en concurrence avec la série littéraire traditionnelle. Cela est un retour au lycée de 1802, avec ses classes de latin et de mathématiques proposées en concurrence. Le ministre est sensible aux « exigences de la société nouvelle ». Aux enseignements de français, latin, histoire-géographie et langue vivantes, communs aux deux séries la section de sciences ajoute arithmétique, algèbre, géométrie, physique chimie, histoire naturelle et dessin. Victor Duruy nommé ministre en 1863 revient à l’enseignement à base littéraire.

En 1902, les « sciences naturelles » sont enseignées de la 6e à la terminale.

En 1925, les sciences naturelles ne sont enseignées que de la 6e à la troisième.

En 1945, elles sont réintroduites en Terminale de la section « sciences expérimentales », avec un enseignement renforcé en sciences naturelles.

En 1951, sont créées les sections C' et M' à côté des sections C (latin-sciences) et M (sciences-langues). Selon G. Gahau, ces classes n’étaient en fait qu’un moyen d’évacuer des sections C et M les élèves les moins doués en maths[1].

L’appellation « SVT » a remplacé celle de « biologie » à la rentrée 1994, et s’en différencie par l’incorporation de la géologie. Jusqu’au début des années 1990 le terme utilisé était « sciences naturelles ».

Programme au primaire (cycle 3)[modifier | modifier le code]

Les Sciences de la Vie et de la Terre sont introduites dès le Cycle 3 primaire (CE2, CM1, CM2) dans le cadre de l'enseignement des Sciences expérimentales et Technologies (B.O. 2011[2]). Ces premières notions (voir plus bas la liste des thèmes abordés) sont introduites dans le cadre d'activités essentiellement expérimentales et de résolution de problèmes concrets, issus pour la plupart de la vie courante, en lien avec les autres matières de la formation (Physique, Chimie, Technologie, Informatique...). Ici le but n'est pas forcément l'accumulation de connaissances, mais plutôt l'initiation à la résolution de problèmes et l'éveil de la curiosité de l'élève, celui-ci étant en général confronté à une situation concrète, en autonomie, à partir de supports variés (manuels, expériences menées en classe ou à la maison, documents audio-vidéo, logiciels, animations interactives ...) Le choix des expériences réalisées est laissé à la discrétion de l'enseignant, ainsi que le contenu exact des séquences.

Quelques thèmes abordés (à dominante Sciences de la Vie et de la Terre) :

  • Unité et diversité du vivant
  • Fonctionnement du vivant
  • Fonctionnement du corps humain et santé
  • Êtres vivants et leur environnement

Les sciences expérimentales et Technologies représentent un quota horaire recommandé de trois à quatre heures et demie par semaine.

Programme au collège[modifier | modifier le code]

Le système digestif humain est étudié en classe de cinquième

Au collège, l’enseignement de SVT représente une heure et demie par semaine. Les programmes sont en vigueur depuis la rentrée 2009. Comme toutes les disciplines, elle contribue à apporter les connaissances et compétence du socle commun, en particulier pour « les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique ». Cette matière est utile pour certains métiers comme: médecin, vétérinaire,etc...

On attend de chaque élève, au terme du collège, une maîtrise suffisante :

  • de connaissances indispensables assurant une compréhension du monde vivant, de la Terre et du monde réel, celui de la nature, celui construit par l’homme, ainsi que les changements induits par l’activité humaine ;
  • de capacités et d’attitudes permettant d’utiliser ces connaissances, et d’effectuer des choix raisonnés au cours de sa vie d’adulte et de citoyen[3].

Sixième[modifier | modifier le code]

  • Caractéristiques de l’environnement proche et répartition des êtres vivants,
  • Le peuplement d’un milieu,
  • Origine de la matière des être vivants,
  • Des pratiques au service de l’alimentation humaine,
  • Diversité,unité et parenté des êtres vivants,

Cinquième[modifier | modifier le code]

  • La production d’énergie nécessaire au fonctionnement des organes
  • Le fonctionnement de l’appareil respiratoire
  • La digestion des aliments et le devenir des nutriments
  • L’élimination des déchets
  • Le rôle de la circulation sanguine dans l’organisme
  • Géologie externe : évolution des paysages
  • La respiration et la répartition des êtres-vivants

Quatrième[modifier | modifier le code]

  • L’activité interne du globe
  • Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux
  • La transmission de la vie chez l’Homme
  • Relations au sein de l’organisme

Troisième[modifier | modifier le code]

  • Diversité et unité des êtres humains
  • Évolution des organismes vivants et histoire de la Terre
  • Risque infectieux et protection de l’organisme
  • Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement

Sites internet[modifier | modifier le code]

Les principaux sites consacrés aux Sciences de la Vie et de la terre au collège :

http://www.snv.jussieu.fr/vie

http://planet-terre.ens-lyon.fr/

http://www.monanneeaucollege.com

http://www.vivelessvt.com

http://44.svt.free.fr

Programmes au lycée d'enseignement général et technologique[modifier | modifier le code]

La structure de l’ADN, enseignée au lycée.

En sciences de la Vie, on insiste sur les phénomènes de régulation (hormonale, nerveuse) des grandes fonctions (activité cardiaque, procréation…). On s’interroge sur ce qui influence chaque aspect du vivant: déterminisme génétique et/ou environnemental. La notion de parenté entre êtres vivants est mise en évidence, d’où l’idée d’évolution.

En science de la Terre (ou géologie), l’élève étudie les interactions entre les différentes enveloppes externes de la Terre : hydrosphère, atmosphère, et biosphère. En section scientifique, la dynamique interne de la planète Terre est approfondie (divergence et convergence lithosphérique). La géologie constitue 1/3 du programme en seconde et en première et terminale scientifiques.

Horaires hebdomadaires de SVT au lycée à partir depuis 2010
Seconde Première ES et L Première S Terminale S Spécialité SVT
(Terminale S)
1 heure 30 de TP 45 minutes (1h30/2 semaines) 3 heures (dont 2 heures de TP) 3 heures 30 (dont 1 heure 30 de TP, parfois 2 heures de TP selon le lycée) 2 heures, en plus

Seconde générale et technologique[modifier | modifier le code]

Ce programme est en vigueur depuis l’année 2010-2011[4]. L’enseignement représente une heure et demie de l’emploi du temps hebdomadaire de l’élève[5].

  • La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant : une planète habitée;
  • Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol;
  • Corps humain et santé : l’exercice physique.

Cycle terminal des séries de la voie générale[modifier | modifier le code]

Série S (scientifique)[modifier | modifier le code]

en classe de 1ère[modifier | modifier le code]

L’enseignement représente trois heures de l’emploi du temps hebdomadaire de l’élève[6].

  • La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant ;
    • Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique,
    • La tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle,
  • Enjeux planétaires contemporains ;
    • Tectonique des plaques et géologie appliquée,
    • Nourrir l’humanité,
  • Corps humain et santé ;
    • Féminin, masculin,
    • Variation génétique et [7]santé,
    • De l’œil au cerveau : quelques aspects de la vision[8].
en classe de Terminale[modifier | modifier le code]

L’enseignement représente trois heures et demie de l’emploi du temps hebdomadaire de l’élève, auxquelles peuvent s’ajouter deux heures d’enseignement de spécialité[6].

Pour l'enseignement obligatoire :

  • La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant ;
    • Génétique et évolution,
    • Le domaine continental et sa dynamique,
  • Enjeux planétaires contemporains ;
    • Géothermie et propriétés thermiques de la Terre ,
    • La plante domestiquée,
  • Corps humain et santé ;
      • Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire,
      • neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse,

Pour l'enseignement de spécialité :

  • La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant ;
    • Energie et cellule vivante
  • Enjeux planétaires contemporains ;
    • Atmosphère, hydrosphère, climats: du passé à l'avenir
  • Corps humain et santé ;
    • Glycémie et diabète.

Séries L et ES[modifier | modifier le code]

L’enseignement prend le nom de « Sciences » et représente une heure et demie de l’emploi du temps hebdomadaire de l’élève[6].

  • Représentation visuelle ;
  • Nourrir l'humanité ;
  • Féminin/masculin ;
  • Le défi énergétique[9].

Sites internet[modifier | modifier le code]

Les principaux sites consacrés aux Sciences de la Vie et de la terre au lycée :

Notes et références[modifier | modifier le code]