Science-fiction libertarienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La science-fiction libertarienne est un sous-genre de la science-fiction qui se concentre sur la politique et l'ordre social découlant du libertarianisme en insistant sur l'individualisme et l'idée d'un Etat minimal—et dans certains cas, pas d'Etat du tout.

Comme catégorie, la fiction libertarienne est inhabituelle car la grande majorité de ses auteurs s'identifient eux mêmes comme étant auteurs de science-fiction. Ceci contraste avec les auteurs de beaucoup de critiques sociales qui sont pour la plupart des écrivains académiques ou généraux qui rejettent la classification dans un genre en particulier. L'identification entre le libertarianisme et la science-fiction est si forte que le Parti libertarien américain a souvent des représentants à des conventions de science-fiction.

Comme genre, il peut être vu comme apparaissant dans les années 1930 et 1940 quand les pulp magazines de science-fiction atteignirent leur apogée en même temps que le fascisme ainsi que le communisme. Alors que cet environnement donna naissance à des romans dystopiques tels que 1984 de George Orwell, dans les pulps cette influence donnèrent le plus souvent lieu à des spéculations sur des sociétés (ou sous-cultures) apparaissant en directe opposition au totalitarisme.

Le roman d'Ayn Rand, La Grève (Atlas Shrugged), est une forte influence (peut être la plus forte) avec une attitude anti-socialiste ainsi qu'une éthique individualiste qui retrouve un écho dans le genre. D'une plus grande relevance à la partie science-fiction du genre il y à Révolte sur la lune de Robert A. Heinlein, qui est très respecté même par les auteurs de science-fiction non libertariens. Un prix littéraire est décerné chaque année pour la science fiction liberarienne, le Prix Prometheus. Certains lauréats se définissent comment libertariens ( L. Neil Smith, Victor Koman, Brad Linaweaver) tandis que d'autres non (Terry Pratchett, Charles Stross).

D'autres auteurs de science-fiction libertarienne incluent S. Andrew Swann, Michael Z. Williamson et John C. Wright.

Exemples notables[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]