Scie à ruban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une ancienne scie à ruban.

La scie à ruban est une machine-outil qui met en rotation une bande en acier fermée sur elle-même ; elle sert principalement au délignage de plateaux en menuiserie et elle permet également le chantournage grâce à des lames de faible largeur. Son action diffère de celle de la scie circulaire grâce à sa hauteur de coupe et à ses capacités de chantournage notamment.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

La position de l'axe du volant inférieur de la scie à ruban est fixe. Le volant supérieur peut monter et descendre pour tendre ou détendre le ruban (la lame) et peut s'incliner pour être bien en face du volant inférieur de façon à ce que la lame tourne bien et ne saute pas. Le moteur fait tourner le volant inférieur qui entraîne la lame et le volant supérieur.

Ce qui fait la caractéristique de la scie à ruban est le fait que celle-ci n'a qu'un seul sens de coupe d'une part, et permet ainsi, en évitant un échauffement de la lame si celle-ci est bien affûtée et avoyée, de déligner ou de couper des pièces de bois de grande section à des vitesses relativement rapides, en tous cas autrement inatteignables avec d'autres types de scies. La rapidité de coupe de cette scie a un inconvénient : elle n'est pas d'une précision absolue. Les pièces de bois seront le plus souvent dégauchies et rabotées après la coupe, cette scie servant de toutes manières au débit des bois bruts.

Dangers[modifier | modifier le code]

La rapidité de la lame entraîne deux grands risques : le premier est le recul car la lame en entraîne un important ; le second est l'inertie son principal danger : la lame met très longtemps pour s'arrêter complètement. On peut ainsi couper une pièce de bois même 3 minutes après l'arrêt.