Schwinkendorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schwinkendorf
Schwinkendorf
Vue de l'église de Schwinkendorf (XIIIe siècle) avec son clocher reconstruit en 1894
Vue de l'église de Schwinkendorf (XIIIe siècle) avec son clocher reconstruit en 1894
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Michael Mahler
Code postal 17139
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 71 134
Indicatif téléphonique 039953
Immatriculation MÜR
Démographie
Population 543 hab. (31/12/2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 38′ 10″ N 12° 40′ 59″ E / 53.636, 12.683055553° 38′ 10″ Nord 12° 40′ 59″ Est / 53.636, 12.6830555  
Altitude 60 m
Superficie 2 846 ha = 28,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Schwinkendorf

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Schwinkendorf
Liens
Site web www.amt-seenlandschaft-waren.de/index1.html

Schwinkendorf est une commune rurale allemande du Mecklembourg appartenant à l'arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois, dans le Land du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale au nord-est du pays. Sa population comptait 543 habitants au 31 décembre 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Schwinkendorf se trouve entre Malchin et Waren. Une partie de son territoire se trouve, à cinq kilomètres au sud-est du lac de Malchin, dans le parc naturel de la Suisse mecklembourgeoise et du lac de Kummerow. Le nord de la commune jouxte l'arrondissement de Rostock.

Outre le village de Schwinkendorf, la municipalité englobe les villages de Langwitz, Lupendorf, Tressow, et Ulrichshusen, connu pour son château Renaissance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est fondé par des colons allemands au XIIIe siècle, en tant que village libre, puis il doit plus tard certains devoirs au fief de Hahn-Basedow. Son manoir est construit en 1841 et agrandi encore au début du XXe siècle. Il abrite du temps de la république démocratique allemande le conseil de la commune, un jardin d'enfants et des logements communautaires. Le manoir tombe peu à peu en ruines et il n'en reste plus qu'une partie.

Des Allemands de Bessarabie, dont les ancêtres y furent appelés autrefois pour l'agriculture, sont installés dans les années 1940, selon les directives du régime de « retour au foyer » (Heim ins Reich). La commune aujourd'hui tente de se reconvertir grâce au tourisme, notamment grâce au château-hôtel d'Ulrichshusen.