Schwarzbourg-Rudolstadt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de la principauté de Schwarzbourg-Rudolstadt
Le Château de Heidecksburg, Rudolstadt

Le Schwarzbourg-Rudolstadt (en allemand : Schwarzburg-Rudolstadt) est un ancien État allemand de Thuringe, issue de la partition du comté de Schwarzbourg.

Comté (1499-1711), puis principauté (1711-1918), le Schwarzbourg-Rudolstadt est membre du Saint-Empire romain germanique (jusqu'en 1806) qui relève du cercle impérial de Haute-Saxe (1512-1806), puis de la Confédération du Rhin (1807[1]-1813), de la Confédération germanique, de Confédération de l'Allemagne du Nord et l'Empire allemand.

État libre (1918-1920) de la République de Weimar, le Schwarzbourg-Rudolstadt est intégré, en 1920, à l'État libre de Thuringe.

Son origine est le partage, après la mort du comte Günther en 1552[2], du comté de Schwarzbourg entre le comté de Schwarzbourg-Sondershausen et le comté de Schwarzbourg-Rudolstadt, élevé au rang de principauté en 1711.

La capitale est d'abord Schwarzbourg où se trouve le château familial d'origine, puis à partir de 1599, Rudolstadt. En 1905, la superficie la principauté est de 940 km2 et la population de 97 000 habitants.

En 1906, à cause de l'extinction de la branche de Sondershausen, les deux États sont de nouveau réunis sous le nom de principauté de Schwarzbourg, qui devient une république en novembre 1918 (abdication du prince régnant) ; en 1920, celle-ci est intégrée dans le nouvel « État libre de Thuringe ».

Territoire[modifier | modifier le code]

La principauté comprenait deux territoires : la seigneurie supérieure (Oberherrschaft) et la seigneurie inférieure (Unterherrschaft).

Seigneurie supérieure[modifier | modifier le code]

La seigneurie supérieure (Oberherrschaft), comprenait :

Seigneurie inférieure[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1850, la seigneurie inférieure (Unterherrschaft) était divisé en :

Chefs d'État[modifier | modifier le code]

Comtes de Schwarzbourg-Rudolstadt[modifier | modifier le code]

  • 1574 – 10 avril 1605 : Albrecht VII (Albrecht VII.)
  • 10 avril 1605 – 24 septembre 1630 : Charles-Gonthier (Karl Günther)
  • 1612 - 20 janvier 1634 : Albrecht-Gonthier (Albrecht Günther)
  • 1612 – 4 novembre 1646 : Louis-Gonthier Ier (Ludwig Günther I.)
  • 4 novembre 1646 – 1662 : Emilie von Delmenhorst
  • 1662 – 15 décembre 1710 : Albert-Anton (Albert Anton)

Princes de Schwarzbourg-Rudolstadt[modifier | modifier le code]

  • 15 décembre 1710 – 24 juin 1718 : Louis-Frédéric Ier (Ludwig Friedrich I.)
  • 24 juin 1718 - 1er septembre 1744 : Frédéric-Anton (Friedrich Anton)
  • 1er septembre 1744 – 10 juillet 1767 : Jean-Frédéric (Johann Friedrich)
  • 10 juillet 1767 – 29 août 1790 : Louis-Gonthier II (Ludwig Günther II.)
  • 29 août 1790 – 13 avril 1793 : Frédéric-Charles (Friedrich Karl)
  • 13 avril 1793 – 28 avril 1807 : Louis-Frédéric II (Ludwig Friedrich II.)
  • 1814 – 28 juin 1867 : Frédéric-Gonthier (Friedrich Günther)
  • 28 juin 1867 – 26 novembre 1869 : Albert
  • 26 novembre 1869 – 19 janvier 1890 : Georges-Albert (Georg Albert)
  • 19 janvier 1890 – 23 novembre 1918 : Gonthier-Victor (Günther Victor)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Traité entre l'Empereur des Français et les princes de Schwarzhourg-Sondershausen et Rudolstadt, portant accession de ceux-ci à la confédération du Rhin, signé à Varsovie, le 18 avril 1807.
  2. Günther : 1499-1552. Selon la page allemande, le partage entre les deux fils de Günther n'intervient pas dès 1552, mais seulement en 1584.