Schoolboy Q

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Schoolboy Q

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Schoolboy Q en concert à Dallas en 2012

Informations générales
Nom de naissance Quincy Matthew Hanley
Naissance 26 octobre 1986 (28 ans)
Francfort-sur-le-Main
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap West Coast[1]
Années actives Depuis 2008
Labels Top Dawg Entertainment
Interscope Records
Site officiel http://www.txdxe.com/thesedays/

Schoolboy Q, de son vrai nom Quincy Matthew Hanley, est un rappeur américain né le 26 octobre 1986 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne (dans une base militaire). Hanley est ensuite élevé à Los Angeles. Il est membre du collectif Black Hippy aux côtés des rappeurs Ab-Soul, Jay Rock et Kendrick Lamar[2].

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Le rappeur Schoolboy Q (souvent stylisé ScHoolboy Q) a expliqué dans plusieurs de ses interviews l'origine de son pseudonyme. Il vient d'un surnom donné par ses amis d'enfance (enfance passée à Los Angeles). Schoolboy car Quincy était un bon élève et dans ses fréquentations c'était assez rare (il était membre du gang 52 Hoover Gangster Crips), et Q désignant la première lettre de son prénom.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de deux albums indépendants dont le deuxième, Habits & Contradictions, sorti en 2012[3] a rencontré un certain écho, se classant dans les listes de fin d'année[4],[5], et dans les charts spécialisés[6]. Il a aussi publié plusieurs Mixtapes.

Au printemps 2013, Schoolboy Q fait partie de la XXL Freshman Class 2013 du magazine XXL, aux côtés de Action Bronson, Trinidad Jame$, Joey Bada$$, Ab-Soul, Logic, Kirko Bangz, Travis Scott, Dizzy Wright, Angel Haze et Chief Keef[7].

Son troisième album, Oxymoron, est sorti le 25 février 2014 chez Interscope Records.

Influences[modifier | modifier le code]

Ayant grandi à Los Angeles (Californie), sur la côte ouest des Etats-Unis, Schoolboy Q à forcément été influencé par le Rap West Coast, mais paradoxalement la plupart de ses influences viennent de New York ou plus globalement du Rap East Coast (plus sombre que le rap californien).

Dans une entretien accordé au site musical ComplexMusic.com', Schoolboy Q met en avant ses influences et quelques-uns de ses projets : « mes influences sont Nas, 50 Cent, Jay-Z, Mobb Deep, Kurupt, Biggie, Kanye West, Beanie Sigel, Wu-Tang Clan. Mais Biggie, Nas et 50 Cent sont mes plus grandes influences. Il y a quelques mois, j’étais en studio avec 50, Dr Dre et Kendrick Lamar. On se marrait bien. 50 m’a dit qu’il voulait travailler avec moi – il aime ce que je fais – on doit juste trouver le bon moment pour se retrouver en studio »[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Schoolboy Q Biography », sur Allmusic (consulté le 28 février 2013)
  2. (en)Andrew Noz, « Black Hippy: A View from the Center « The FADER », sur The Fader,‎ 2012-02-20 (consulté le 22 février 2013)
  3. (en)Jayson Greene, « Album Review : Schoolboy Q : Habits & Contradictions », sur Pitchfork Media,‎ 27 janvier 2012 (consulté le 22 février 2013)
  4. (en)year in review : The 50 best albums of 2012 5. Schoolboy Q, Habits & Contradictions, Complex (magazine (en), 18 décembre 2012.
  5. (en)The Top 50 Albums of 2012, Pitchfork Media, 20 décembre 2012.
  6. (en)Artist : Schoolboy Q, Billboard.
  7. (en) « XXL Freshman Class 2013 Cover Revealed », XXL (consulté le 3 avril 2013)
  8. Interview en anglais: http://www.complex.com/music/2012/02/who-is-schoolboy-q#5