Schistes de Wheeler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

39° 15′ 00″ N 113° 19′ 59″ O / 39.25, -113.333 ()

Elrathia kingii, célèbre trilobite des schistes de Wheeler.

Les schistes de Wheeler, site nommé par Charles Walcott, d'après l'Amphithéatre de Wheeler (structure géologique) sont un site fossilifère cambrien d'environ 507 millions d'années célèbre dans le monde entier[1]. Ce site est situé aux États-Unis à l'ouest de l'Utah, dans le comté de Millard, près de House Range et de Drum Range. Il est devenu célèbre pour sa concentration importante d'Agnostidés (trilobites) et d'Elrathia kingii (même si de nombreux endroits sont dépourvus de fossiles). Il s'agit donc d'un Konzentrat-Lagerstätten. Localement, divers animaux à corps mous sont également préservés, une faune (par exemple Naraoia, Wiwaxia et Hallucigenia) et un mode de préservation (sous forme de films carbonés) plus connus dans le fameux site des schistes de Burgess[2]. Ainsi, les Schistes de Wheeler représentent également un Konservat-Lagerstätten[3]. Des études détaillées montrent qu'il y a un certain nombre de séquences d'environ dix mètres d'épaisseur qui présentent une conservation des animaux à corps mous. Chacune de ces séquences se serait formée lorsque le niveau de la mer était haut[4], en eaux profondes[5]. Les dépôts à l'origine du lagerstätte furent déposés par des turbidites et des glissements de boue sur un fond marin oxygéné[4].

Avec la formation de Marjum et la formation inférieure de Weeks, les schistes de Wheeler forment une série de couches géologiques de 490 à 610 mètres d'épaisseur de calcaires et de schistes, qui sont l'une des séquences les plus riches et épaisses exposées en Amérique du Nord[6].

Au niveau de la localité type, dans l'Amphithéatre de Wheeler (House Range, comté de Millard, ouest de l'Utah) les schistes de Wheeler sont constitués d'une succession hétérogène de schistes hautement calcaires, de calcaires schisteux, de mudstone et de fin calcaires laminés[7]. La formation de Wheeler s'étend (même si les formations de Marjum et Weeks sont absentes) à proximité de la montagne de Drum, au nord-ouest de House Range. On trouve là aussi des fossiles et des conditions de préservation similaires[7].

Faune[modifier | modifier le code]

La faune retrouvé au schiste de Wheeler inclut des :

Étonnamment, les zones de préservation de restes de trilobites à exosquelette minéralisé et les zones où l'on trouve des animaux à corps mous ne se chevauchent pas et se situent dans des horizons séparés[3],[14].

Asaphiscus wheeleri, Cambrien, Schiste de Wheeler, Utah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kirk Johnson et Ray Troll, Cruising the fossil freeway: An epoch tale of a scientist and an artist on the ultimate 5,000-Mile paleo road trip, Golden, CO., Fulcrum Publishing,‎ 2007 (ISBN 978-1-55591-451-6)
  2. (en) Robert R. Gaines, « Cambrian Burgess Shale–type deposits share a common mode of fossilization », Geology, vol. 36,‎ 2008, p. 755-758 (DOI 10.1130/G24961A.1)
  3. a et b (en) Gaines, R, « A New Hypothesis for Organic Preservation of Burgess Shale Taxa in the Middle Cambrian Wheeler Formation, House Range, Utah », Palaeogeography Palaeoclimatology Palaeoecology, vol. 220,‎ 2005, p. 193-205 (DOI 10.1016/j.palaeo.2004.07.034)
  4. a et b (en) Brett, Carlton E., « Sequence stratigraphy, cyclic facies, and lagerstätten in the Middle Cambrian Wheeler and Marjum Formations, Great Basin, Utah », Palaeogeography Palaeoclimatology Palaeoecology,‎ 2009 (DOI 10.1016/j.palaeo.2009.02.010)
  5. (en) Halgedahl, S.L., « Geophysical and geological signatures of relative sea level change in the upper Wheeler Formation, Drum Mountains, West-Central Utah: A perspective into exceptional preservation of fossils », Palaeogeography Palaeoclimatology Palaeoecology,‎ 2009 (DOI 10.1016/j.palaeo.2009.02.011)
  6. R.A. Robison, « Late Middle Cambrian faunas from western Utah », Journal of Paleontology, vol. 38,‎ 1964, p. 510-566 (lire en ligne)
  7. a, b et c L.F. Gunther et V.G. Gunther, « Some Middle Cambrian Fossils of Utah », Brigham Young University Geology Studies, vol. 28,‎ 1981, p. 1-81
  8. Briggs, D. E. G. ; Robison, R. A., « Exceptionally preserved nontrilobite arthropods and Anomalocaris from the Middle Cambrian of Utah », The Paleontological Institute, The University of Kansas,‎ 1984 (lire en ligne)
  9. Photos of Wheeler Shale fossils from UC Berkeley
  10. J.K. Rigby, « Porifera of the Middle Cambrian Wheeler Shale, from the Wheeler Amphitheater, House Range, in western Utah. », Journal of Paleontology, vol. 52,‎ 1978, p. 1325-1345
  11. Utah's Cambrian Life from University of Kansas Natural History Museum
  12. « Cambrian fossils from Utah by the University of Utah » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-08
  13. Comprehensive treatment from The Virtual Fossil Museum
  14. Robert R. Gaines, Mary L. Droser et Martin J. Kennedy, « Taphonomy of soft-bodied preservation and ptychopariid Lagerstätte in the Wheeler Shale (Middle Cambrian), House Range, USA; controls and implications. », PaleoBios, vol. 21 (Suppl.2),‎ 2001, p. 1-55 (lire en ligne)