Schillingsfürst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schillingsfürst (homonymie).
Schillingfürst
Blason de Schillingfürst
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Moyenne-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Ansbach
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Friedrich Wieth (CSU)
(2001-2006)
Code postal 91583
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 5 71 198
Indicatif téléphonique 09868
Immatriculation AN
Démographie
Population 2 756 hab. (31 décembre 2009)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 13″ N 10° 15′ 37″ E / 49.286824, 10.26021549° 17′ 13″ Nord 10° 15′ 37″ Est / 49.286824, 10.260215  
Altitude 516 m
Superficie 2 752 ha = 27,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Schillingfürst

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Schillingfürst
Liens
Site web www.schillingsfuerst.de

Schillingsfürst est une ville d'Allemagne (district de Moyenne-Franconie) dans l'arrondissement d'Ansbach en Bavière, sur la Route Romantique, dont la population s'élevait à 2 756 habitants au 31 décembre 2009.

Château des princes de Hohenlohe-Schillingsfürst au XVIIe siècle

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de Schillingfürst (en rouge) dans la communauté administrative (en violet) et dans l'arrondissement d'Ansbach

Schillingsfürst se situe en Franconie, au cœur de la région boisée du parc naturel de Frankenhöhe, sur la ligne de partage entre les bassins du Rhin et du Danube, à 16 km au sud de Rothenburg ob der Tauber et à 24 km à l'ouest d'Ansbach, le chef-lieu de l'arrondissement. La principale curiosité de la ville est le château baroque des princes de Hohenlohe-Schillingsfürst.

Communes limitrophes (en commençant par le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre) : Gebsattel, Buch am Wald, Leutershausen, Dombühl, Wörnitz, Diebach.

Les communes de Faulenberg et de Stilzendorf ont été incorporées au territoire de Schillingsfürst dans les années 1970.

La ville est le siège de la communauté administrative de Schillingsfürst qui regroupe les communes de Buch am Wald, Diebach, Wettringen, Wörnitz, Dombühl et Schillingsfürst et qui comptait en 2005 9 280 habitants pour une superficie de 140,77 km².

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières mentions de Schillingsfürst datent de l'an mille, sous le nom du fort de Xillingesfirst. La région entre dans les possessions des seigneurs de Hohenlohe aux environs de 1300. Le château fort est détruit en 1316 sur ordre de Louis IV de Bavière et reconstruit ensuite. Il brûle totalement pendant la grande jacquerie de 1525. Reconstruit à nouveau, il est encore détruit en 1632 pendant la guerre de Trente Ans.

C'est le prince Charles-Albert de Hohenlohe-Schillingsfürst qui lui donne son aspect actuel entre 1753 et 1793. Le château est agrandi et devient une résidence princière. La principauté de Hohenlohe-Schillingsfürst est abolie en 1806, lorsque Napoléon fait entrer les possessions des Hohenlohe dans les nouveaux royaumes de Bavière et de Wurtemberg. Celles de Schillingsfürst font partie du royaume de Bavière, allié de Napoléon. Elle devient en 1803 le chef-lieu d'un arrondissement et le reste jusqu'en 1862 qui voit la disparition de cet arrondissement et son intégration à celui de Rothenburg. Schillingfürst fera partie de cette entité jusqu'à la disparition de celle-ci dans les années 1970.

Schillingsfürst, qui était un marché (markt) jusque-là, acquiert les droits de ville en 1959.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville de Schillingfürst seule :

Évolution démographique
1910 1933 1939
1 558[1] 1 586[2] 1 511[2]


Ville de Schillingsfürst dans ses limites actuelles :

Évolution démographique
1840 1871 1900 1910 1925 1933 1939 1950 1961
2 032[3] 2 180[3] 2 064[3] 2 096[1] 2 149[3] 2 110[2] 1 990[2] 2 887[3],[4] 2 406[3]
1970 1987 2000 2003 2007 2009 - - -
2 581[3] 2 290[3] 2 817[3] 2 833 2 850 2 756[3] - - -


Jumelage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Kupferzell, siège de la principauté de Waldenbourg-Schillingsfürst et résidence des princes de Hohenlohe-Waldenbourg-Schillingsfürst

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Arrondissement de Rothenburg, recensement de 1910
  2. a, b, c et d (de) Arrondissement de Rothenburg, recensements de 1933 et 1939
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (de) Land de Bavière, ville de Schillingfürst, statistiques officielles
  4. Cette forte augmentation de la population est due aux nombreux réfugiés venus des villes allemandes bombardées par les Alliés.
  5. (de) Site communal, jumelages

Sur les autres projets Wikimedia :