Schenkendöbern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schenkendöbern
Village de Taubendorf
Village de Taubendorf
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Brandebourg Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Spree-Neisse
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
16
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Peter Jeschke
Partis au pouvoir CDU
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 71 337
Indicatif téléphonique 03172
Immatriculation SPN
Démographie
Population 3 875 hab. (31 déc. 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 57′ 29″ N 14° 38′ 07″ E / 51.957993, 14.635313 ()51° 57′ 29″ Nord 14° 38′ 07″ Est / 51.957993, 14.635313 ()  
Altitude 51 m
Superficie 23 189 ha = 231,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Schenkendöbern

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Schenkendöbern
Liens
Site web www.schenkendoebern.de

Schenkendöbern est une commune d'Allemagne, dans l'arrondissement de Spree-Neisse, Land du Brandebourg.

Schenkendöbern au sein de l'arrondissement de Spree-Neisse
Schenkendöbern au sein de l'arrondissement de Spree-Neisse

Géographie[modifier | modifier le code]

La partie sud du Parc naturel de la vallée (de) de la Schlaube (de) se trouve sur la commune.

La commune regroupe les quartiers de Atterwasch, Bärenklau, Grabko, Grano, Groß Drewitz, Groß Gastrose, Kerkwitz, Krayne, Lauschütz, Lübbinchen, Pinnow, Reicherskreuz, Schenkendöbern, Sembten, Staakow et Taubendorf.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Krayne date de 1465.

Un monument dans la forêt de Kerkwitz rappelle la présence de prisonniers de guerre et de travailleurs forcés soviétiques dont un certain nombre sont morts au camp.

La commune vient de la fusion de communes indépendantes en 1998 et en 2003.

Monuments[modifier | modifier le code]

Église de Reicherskreuz
Église de Reicherskreuz

Le village de Reicherskreuz se compose d'un ensemble fermé des maisons de travailleurs forestiers construits principalement de rochers. L'église à colombages date du 18e siècle. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est occupé par les forces soviétiques qui viennent avec leurs chars et dressent une tour d'observation. Le site où les munitions étaient entreposées reste un site dangereux en raison de leur dispersion.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :