Schempp-Hirth Standard Cirrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Schempp-Hirth Cirrus.
Schempp-Hirth Standard Cirrus
Standard Cirrus D-3085.jpg Vue du planeur

Constructeur Drapeau : Allemagne Schempp-Hirth
Premier vol mars 1969
Classe de compétition Standard
Nombre construit 700
Équipage 1
Dimensions
Profil FX S-02-192 modifié
Envergure 15 m
Longueur 6,35 m
Hauteur 1,32 m
Hauteur du cockpit 0,74 m
Surface alaire 10 m2
Allongement 22,5
Masses et charge
Masse à vide 215 kg
Ballast 80 kg
Charge alaire maximale 33 kg/m2
Masse maximale 330 kg
Performances
Vitesse maximale 220 km/h
Vitesse de décrochage 62 km/h
Finesse 36
Taux de chute minimale 0,65 m/s

Le Schempp-Hirth Standard Cirrus est un planeur fabriqué par Schempp-Hirth.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur la base du Cirrus, le Standard Cirrus a été développé par l'ingénieur Klaus Holighaus. Il effectua son premier vol en mars 1969.

C'est un planeur de classe standard, donc d'une envergure de 15 mètres. Il s'est avéré être très agréable au pilotage et s'est rapidement fait connaître en compétition, gagnant de nombreux concours.

La profondeur monobloc était un dispositif complexe pour cette époque. Du fait de sa grande efficacité, il y avait des problèmes de stabilité à grande vitesse et des modifications ont dû être faites dès les premiers exemplaires.

En avril 1977, quand la production par Schempp-Hirth s'arrêta, un total de 700 exemplaires de Standard Cirrus avaient été construits, en comptant les 200 exemplaires construits sous licence par Grob entre 1972 et juillet 1975. Une société française, Lanaverre Industrie, a également construit 30 exemplaires Standard Cirrus sous licence jusqu'en 1979. La société yougoslave Vazduhoplovno Tehnicki Centar VTC a également construit 14 Standard Cirrus, jusqu'en 1979.

Le Standard Cirrus 75 est une version améliorée du Standard Cirrus. Parmi les modifications, citons notamment : des aérofreins différents et un nez modifié. La dernière version fut le G/81 construit par VTC jusqu'en 1985. Celui-ci comportait un fuselage rallongé, une verrière différente (plus longue) et un empennage agrandi. Il conservait les ailes du Standard Cirrus 75.

Tous les modèles de Standard Cirrus furent très populaires et, depuis quelques années, il fait partie des planeurs classe Club, catégorie dans laquelle il est régulièrement utilisé pour les championnats internationaux, parfois en version modifiée à winglets.

Modèles dérivés du Standard Cirrus[modifier | modifier le code]

Standard Cirrus 75[modifier | modifier le code]

StandardCirrus75B.jpeg

Le Standard Cirrus 75 est une version améliorée du Standard Cirrus. Les modifications principales concernaient les aérofreins et le nez. Une seconde version, le Standard Cirrus 75B, portait l'envergure à 16 m.

Standard Cirrus CS-11/75L St & CS-11/78L[modifier | modifier le code]

Standard Cirrus 75 fabriqué sous licence par Lanaverre en France. Le CS-11/78L est quant à lui pourvu d'une profondeur articulée.

Standard Cirrus G/81[modifier | modifier le code]

La dernière version fut le G/81 construit par VTC jusqu'en 1985. Celui-ci comportait un fuselage rallongé, une verrière différente (plus longue) et un empennage agrandi. Il conservait les ailes du Standard Cirrus 75. Tous les modèles de Standard Cirrus furent très populaires et depuis quelques années il fait partie des planeurs classe Club, catégorie dans laquelle il est régulièrement utilisé pour les championnats internationaux, parfois en version modifiée à winglets.

Standard Cirrus K[modifier | modifier le code]

Le Standard Cirrus K est une variante du Standard Cirrus conçue pour la voltige, construit sur l'initiative de Wilhelm Düerkop à seulement 2 exemplaires[1],[2]. Il se reconnaît par son empennage cruciforme, sa gouverne de profondeur imposante et son envergure de seulement 12,6 mètres. En outre, les renforcements structurels du fuselage ont été effectués pour satisfaire aux contraintes demandées pour son domaine de vol (afin de pouvoir certifier l'appareil en catégorie voltige). Ainsi, la vitesse maximale admissible (VNE) s’élève à 290 km/h, et les facteurs de charge admissibles sont +7/-5g. Les deux exemplaires volent encore régulièrement et participent à des compétitions.

Données techniques[modifier | modifier le code]

Type Standard Cirrus Standard Cirrus 75 Standard Cirrus 75B Standard Cirrus K
Categorie Classe standard Classe standard Classe standard Classe Voltige
Nombre de places 1 1 1 1
Dimensions
Longueur 6,35 m 6,35 m 6,35 m 6,40 m
Hauteur 1,32 m 1,32 m 1,32 m
Largeur fuselage 0,55 m 0,55 m 0,55 m
Hauteur fuselage 0,74 m 0,74 m 0,74 m
Envergure 15 m 15 m 15 ou 16 m (rallonges) 12,6 m
Surface alaire 10 m² 10 m² 10 m²
Allongement 22,5 22,5 24,7
Profil d'aile FX S-02-192 modifié FX S-02-192 modifié FX S-02-192 modifié FX S-02-192 modifié
Masses et charge
Poids à vide 215 kg 215 kg
Ballast 80 kg 80 kg
Poids max 330 kg 390 kg 390 kg 330 kg
Charge alaire max 33 kg/m² 39 kg/m² 38,2 kg/m²
Caractéristique de vol
Vitesse de décrochage 62 km/h 62 km/h 62 km/h 62 km/h
Vitesse maximale (VNE) 220 km/h 290 km/h
Vitesse maximale de manœuvre 169 km/h 178 km/h
Taux de chute minimum 0,65 m/s à 80 km/h 0,60 m/s à 75 km/h 0,56 m/s à 75 km/h
Finesse maximale 36 à 90 km/h 38,5 à 90 km/h 40 à 90 km/h

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://toyteam.fox07.de/flugzeuge.html (de) - consulté le 15-07-2008
  2. http://www.sagach.ch/Deutsch/Flugzeuge/Cirrus-K.htm (de) - consulté le 15-07-2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]