Schackle (George Lennox Sharman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George Lennox Sharman Shackle (né le 14 juillet 1903 - décède le 3 mars 1992) est un économiste anglais. Il contesta la théorie du choix rationnel et est classé parmi les post-Keynesiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Cambridge. Son père, professeur de mathématiques à Eton. Ses parents ne pouvant lui payer des études universitaires, il fut d'abord employé de banque avant d'étudier à l'université de Londres en 1931. Il commença son doctorat avec Friedrich Hayek à la London School of Economics, avant de se consacrer à une interprétation de la théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie. Il obtint son doctorat en 1937

Au début de la Seconde Guerre mondiale il servit dans la S-Branch (un service d'économie rattaché à Winston Churchill). Après la Seconde Guerre mondiale, il fit un bref passage dans les cabinets ministériels sous la direction de James Meade puis à l'université de Leeds et enfin, il fut professeur à l'université de Liverpool jusquà son dépoart à la retraite.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Shackle fut influencé par John Maynard Keynes and Gunnar Myrdal et contestait le rôle habituel des probabilités en économie soutenant qu'elles ne pouvaient pas rendre compte des évènements "surprising". La base de sa pensée peut être trouvée dans la remarque de Keynes :

« By “uncertain” knowledge … I do not mean merely to distinguish what is known for certain from what is only probable. The game of roulette is not subject, in this sense, to uncertainty … The sense in which I am using the term is that in which the prospect of a European war is uncertain, or the price of copper and the rate of interest twenty years hence, or the obsolescence of a new invention … About these matters there is no scientific basis on which to form any calculable probability whatever. We simply do not know! »

— John Maynard Keynes, The General Theory of Employment, Interest and Money

Bien que technique par nature, le travail de Shackle amena l'économie sur des territoires nouveaux territoire, insistant sur l'importance de l'imagination dans les décisions économiques pour découvrir des revenus alternatifs. Bien que le travail de Shackle's ait eu un impact limité sur l'économie « mainstrean », il continue (peut-être de façon croissante) d'attirer l'intérêt.

Shackle apporta aussi une importante contribution dans le domaine de l'histoire de la pensée économique, travaillant plus spécialement sur les écoles de pensée du vingtième siècle. Deux de ces livres sont devenus des classiques : son Years of High Theory qui traite des débats économiques autour de la révolution keynésiennes au Royaume-Uni et Epistemics and Economics, une évaluation critique de diverses théories économiques

Bibliographie[modifier | modifier le code]

De Shackle[modifier | modifier le code]

Sur Shackle[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephen, F.H. (ed.), Expectation, Possibility and Interest: Appraisal of the Economics of GLS Shackle, Bradford, MCB University Press,‎ 1985 (ISBN 978-0-86176-228-6)
  • Frowen,S.F. (2004) "Shackle, George Lennox Sharman (1903–1992)", Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, [1], <accessed 3 April 2006>

Liens externes[modifier | modifier le code]