Scarface (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scarface.

Scarface

alt=Description de l'image Scarface (rapper).jpg.
Informations générales
Surnom Akshen
Mr. Scarface
Face Mob
Nom de naissance Brad Terrence Jordan
Naissance 9 novembre 1970 (44 ans)
Houston, Texas
Activité principale Rappeur
Activités annexes Producteur de musique
Genre musical Dirty south, rap hardcore, gangsta rap
Années actives Depuis 1988
Labels Rap-A-Lot Records
Asylum Records
Atlantic Records

Scarface, de son vrai nom Brad Jordan, (9 novembre 1970 à Houston, Texas[1] – ), est un rappeur et producteur de musique américain, membre des Geto Boys.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière sous le nom d'Akshen (prononcé « Action ») au sein du label de Lil' Troy, Short Stop Records à Houston.

Il devient ensuite membre du groupe les Geto Boys, signé sur Rap-A-Lot Records, qu'il rejoint en 1989 sur leur deuxième album, Grip It! On That Other Leve. L'album est un succès et rend le groupe très populaire. Cependant, en raison des paroles, le groupe ne passe que très peu en radio et pas du tout en télévision. Il décide alors de changer son nom de scène, en référence au film éponyme de Brian De Palma sorti en 1983.

En 1991, il sort son premier album solo, Mr. Scarface Is Back, qui remporte un grand succès avec des singles tels que Mr. Scarface, Born Killer, Diary of a Madman ou A Minute to Pray & a Second to Die. Il est certifié disque d'or en avril 1993. Le succès en solo de Scarface éclipse quelque peu l'intérêt autour des Geto Boys.

Scarface sort ensuite de nombreux albums en solo en restant, en parallèle, membre des Geto Boys. En 2000, Scarface sort The Last o a Dying Breed qui, sans rencontrer un succès public, reçoit un très bon accueil de la part des critiques qui le nomment « Lyricist of the Year » (« parolier de l'année ») aux Source Awards.

Il a également été aux commandes de la division Def Jam South de Def Jam (désormais rebaptisée Disturbing Tha Peace), où a notamment été révélé Ludacris.

En 2006, il recrute deux jeunes rappeurs, Willie Hen et Young Malice, avec qui il forme le groupe The Product pour l'album One Hunid. Scarface sort ensuite un double album My Homies Part 2 puis annonce qu'il n'enregistrera plus d'albums solos.

En décembre 2008, Scarface sort ce qu'il prétend être son tout dernier album solo, Emeritus. C'est un album réfléchi, avec des textes profonds et sincères à l'image de la piste Unexpected avec Wacko et produit par Sha Money XL et Young Cee. Dans cet album, on ressent la maturité de l'artiste. La pochette de l'album est d'ailleurs très sobre et marque le dernier chapitre d'une belle histoire qui avait débuté en 1986.

Le 30 juin 2010, Scarface annonce qu'il travaille sur un nouvel opus intitulé, The Habit, incluant des featurings de John Legend et Drake.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Mr. Scarface Is Back
  • 1993 : The World Is Yours (Face II Face)
  • 1994 : The Diary
  • 1997 : The Untouchable
  • 1998 : My Homies
  • 2000 : The Last of a Dying Breed
  • 2002 : The Fix
  • 2003 : Balls & My Word
  • 2006 : My Homies Part 2
  • 2007 : Made
  • 2008 : Emeritus
  • À paraître : The Habit

Avec les Geto Boys[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Grip It! On That Other Level
  • 1990 : The Geto Boys
  • 1991 : We Can't Be Stopped
  • 1993 : Till Death Do Us Part
  • 1996 : The Resurrection
  • 1998 : Da Good Da Bad & Da Ugly
  • 2005 : The Foundation

Avec The Product[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Scarface Biography », Allmusic (consulté le 8 février 2013)