Scagliola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tableau en scagliola (Kempten im Allgäu)
Colonnes en scagliola à Allen County Courthouse

La scagliola (de l'italien Scaglia, « écaille »), est une technique de production de colonnes, de sculptures et d'autres éléments architecturaux en stuc imitant le marbre, originaire d'Italie.

C'est une substance composite à base de sélénite, colle et de pigments naturels, imitant le marbre et les autres pierres dures. La matière peut être veinée de couleurs appliquées dans la masse. Elle est polie à l'huile de lin pour la luminosité, et cirée pour la protection. La combinaison de la matière et des techniques offre une texture complexe, et une richesse de couleurs non disponible en marbre veiné naturel. Un matériel comparable est le terrazzo.

C'est tout simplement du plâtre teinté dans la masse avec des colorants naturels ou pas, poncé a l'eau avec des pierre ponce dans un 1er temps rebouché avec du plâtre et reponcé jusqu'à obtenir le poli brillant. L'huile ou la cire ne se passe qu'après le séchage complet du stuc pour le rendre imperméable.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette technique de la scagliola due à l'ingénieur de Carpi Guido Fassi (1584-1649), s'est affirmée en Italie au début du Seicento. À la mode au XVIIe siècle en Toscane, elle est devenue un substitut efficace aux coûteuses incrustations de marbre des ateliers de l'Opificio delle pietre dure de la famille des Médicis à Florence.

Sources[modifier | modifier le code]