Scène d'exposition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La scène d'exposition (ou acte d'exposition) d'une Pièce de théâtre est une scène (ou un acte) fournissant les éléments nécessaires à la compréhension de la situation initiale. Il s'agit en général de la première scène, mais l'exposition s'étale souvent sur plusieurs scènes (comme dans L'Avare ou Dom Juan de Molière où l'exposition est constituée par les deux premières scènes). Dans certains cas, l'exposition peut être légèrement retardée, comme dans Caligula, d'Albert Camus, où elle intervient à la scène 2.

La scène d'exposition est comparable à l'incipit d'un roman. Selon le Manuscrit 559 de la BNF, une bonne exposition, en dramaturgie classique, « doit instruire le spectateur du sujet et de ses principales circonstances, du lieu de la scène et même de l'heure où commence l'action, du nom, de l'état, du caractère et des intérêts de tous les principaux personnages. Elle doit être entière, courte, claire, intéressante et vraisemblable »[1]. Souvent, elle pose également la trame en donnant le genre de la pièce ainsi que son(ses) principal(aux) thème(s). La scène d'exposition ne sert pas seulement à la compréhension du texte mais aussi à entrer dans le gros, le vif du sujet, de quoi traitera la pièce. Elle présente par la même occasion les personnages principaux .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cité par Schérer, in La Dramaturgie classique en France, Libraire Nizet, 1973