Saye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Saye
(ou le ruisseau de la Saye)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 41,5 km
Bassin 293 km2
Bassin collecteur la Dordogne
Débit moyen ? (Périssac)
Régime pluvial
Cours
Confluence l'Isle
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

La Saye (ou le ruisseau de la Saye[1]) est un ruisseau des départements français de Charente-Maritime et de Gironde, affluent de l'Isle et sous-affluent de la Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Saye prend sa source en Charente-Maritime vers 107 mètres d'altitude sur la commune de Chepniers, deux kilomètres au sud du bourg, en bordure de la route départementale 157.

Avant de rejoindre l’Isle elle se divise sur un kilomètre en Saye et Vieille-Saye, passe au moulin à eau de Caussaye, seul moulin présent sur la commune de Savignac-de-l'Isle, puis conflue avec l’Isle en rive droite à deux mètres d'altitude, en limite des communes de Galgon et de Savignac-de-l'Isle, au Port de Girard.

Sa longueur est de 41,5 km[2].

Départements, Communes et Cantons traversés[modifier | modifier le code]

La Saye arrose deux départements, 15 communes[2] et 4 cantons :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le 1er juin 2008, la station hydrologique de Périssac[3], en service seulement depuis 2002, a enregistré un débit maximal journalier de 15,30 m3/s.

En ce lieu où il reste à la Saye environ cinq kilomètres à parcourir jusqu'à son terme, la superficie du bassin versant s'établit à 293 km2.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Parmi la vingtaine d'affluents répertoriés[2] de la Saye, ses principaux sont, d'amont vers l'aval :

Écologie[modifier | modifier le code]

Les vallées marécageuses de la Saye et du Meudon, peuplées en majorité de forêts à aulnes noirs (Alnus glutinosa) et à frênes communs (Fraxinus excelsior), sont répertoriées dans le réseau Natura 2000 comme sites importants[4] pour la conservation d'espèces animales européennes menacées : le lucane cerf-volant (Lucanus cervus), le vison (Mustela lutreola), la lamproie de Planer (Lampetra planeri) ou le toxostome (Chondrostoma toxostoma).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Géoportail IGN l'identifie comme la Saye alors que le Sandre l'appelle le ruisseau de la Saye
  2. a, b et c SANDRE, « ruisseau de la Saye (P82-0400) » (consulté le 27 janvier 2009)
  3. Banque Hydro - Station P9274010 - La Saye à Périssac (Moulin de Grimard) (Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")
  4. Réseau Natura 2000 : vallées de la Saye et du Meudon