Say (Niger)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Say.
Say
Femme de Say au bord du fleuve Niger (1898).
Femme de Say au bord du fleuve Niger (1898).
Administration
Pays Drapeau du Niger Niger
Région Tillabéri
Département Say
Démographie
Population 61 960 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 13° 06′ 00″ N 2° 22′ 00″ E / 13.1, 2.366713° 06′ 00″ Nord 2° 22′ 00″ Est / 13.1, 2.3667  
Altitude 180 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Niger

Voir sur la carte Niger administrative
City locator 13.svg
Say

Say (ou Saayi) est une ville du sud-ouest du Niger, située sur le fleuve Niger. Elle est située dans le département de Say qui fait partie de la région de Tillabéri.

Géographie[modifier | modifier le code]

Say est une commune urbaine du département de Say, dans la région de Tillabéri au Niger.
C'est le chef-lieu de ce département.

Situation[modifier | modifier le code]

Say est située sur le fleuve Niger à environ 160 km au sud-est de Tillabéri et 50 km au sud-est de Niamey, la capitale du pays [1].

Population[modifier | modifier le code]

La population de la commune urbaine était estimée à 61 960 habitants en 2011 [2] [3].

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville de Say repose sur l'agriculture, l'élevage en troupeau et le petit commerce.

Histoire[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

La ville abrite l'Université Islamique de Say, une institution de renommée internationale qui a été fondée après un meeting de l'Organisation de la conférence islamique en 1974 mais elle ne fut ouverte qu'en 1986.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie

  • Luc Cambrezy, Contraintes et déséquilibres en milieu soudano-sahelien : l'arrondissement de Say (République du Niger), Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 1976, 102 p. (mémoire de maîtrise de Géographie)
  • Moulaye Hassane, La transmission du savoir religieux en Afrique subsaharienne : exemple du commentaire coranique à Saayi (Say-Niger), Université Paris 4, 1995 (thèse de doctorat d'Études arabo-islamiques)
  • Michel Moatti, Théories et pratiques de la colonisation à la fin du XIXe siècle : la correspondance du poste de Say (1897-1899) : le mythe de l'officier colonial, Université Paris 1, 1983, 116 p. (mémoire de maîtrise d'Histoire)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances, coordonnées et altitude sont mesurées à l'aide de Google Earth
  2. Institut National de la Statistique du Niger : Le Niger en chiffres 2011, p.24
  3. Population dans le territoire de la commune urbaine

Sur les autres projets Wikimedia :