Sawako Ariyoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sawako Ariyoshi[1] (有吉佐和子) (née en 1931 à Wakayama - morte en 1984 à Tokyo) est une écrivaine japonaise. Elle a très tôt connu un immense succès avec des romans, des nouvelles et des pièces de théâtre qui traitent souvent de la condition féminine. On l'a beaucoup comparée, au Japon, à Simone de Beauvoir qu'elle admirait[2] sans réserve. Sawako Ariyoshi s'est suicidée en 1984.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1959 Les Dames de Kimoto[3] (紀ノ川)
  • 1965 Le Miroir des courtisanes [4](香華)
  • 1966[5] Kaé ou les Deux Rivales (華岡青洲の妻)
  • 1972 Les Années du crépuscule (恍惚の人)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ariyoshi Sawako sur un site consacré à la littérature japonaise
  2. Ariyoshi Sawako sur le site "parfums de livres"
  3. Les dames de Kimoto
  4. Le miroir des courtisanes
  5. Ariyoshi Sawako sur le site Larousse