Saverio Bettinelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bettinelli.

Saverio Bettinelli (Xavier Bettinelli) (né le 18 juillet 1718 à Mantoue, en Lombardie – mort le 13 septembre 1808) était un religieux jésuite italien du XVIIIe siècle, qui fut également écrivain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Saverio Bettinelli entra chez les Jésuites, enseigna les belles-lettres à Brescia et Venise, dirigea le collège des nobles à Parme, voyagea en Italie, en Allemagne, en France, et visita Voltaire aux Délices.

À la fin de sa vie, il donna une édition complète de ses propres Œuvres, Venise, 1801, 24 volumes in-12 ; elles contiennent :

  • des Discours philosophiques, formant un cours de morale religieuse ;
  • des Dialogues sur l'Amour ;
  • des Poésies diverses, dont Jonathas (1771).

Ses Lettres de Virgile où il parle de Dante Alighieri avec liberté ont été traduites pat M. de Pommereul.

En 1775, il écrit le réveil de l'Italie après l'an mil qui est considéré comme le texte fondateur du risorgimento, c'est la première fois que les érudits utilisent ce mot.

Comme Voltaire, qu'il avait pris pour modèle, Bettinelli se montra fort libéral et grand partisan de la tolérance.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.