Save Darfur Coalition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Save Darfur Coalition est un organisme américain militant pour une intervention dans la guerre civile du Darfour. Il regroupe plus de 180 associations religieuses, politiques, et des droits de l'homme.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

La Save Darfur Coalition a été fondé le 14 juillet 2004. Le prix Nobel Elie Wiesel fut l'une des personnes qui contribua à sa fondation. Le quartier général de Save Darfur est à Washington DC.

La coalition a étendu son influence en acceptant d'intégrer des organisations représentant des races, religions et courants politiques différents : National Association for the Advancement of Colored People, American Federation of Labour - Congress of Industrials Organisations, American Islamic Congress, Arab American Institute, Association bouddhiste pour la paix, Council on American-Islamic Relations, Islamic Society of North America, Rabbinical Assembly, United Synagogue of Conservative Judaism et le National Association of Evangelicals.

Initiatives[modifier | modifier le code]

En janvier 2006, la coalition lança une campagne pour envoyer un million de cartes postales pour le Darfour[réf. nécessaire].

Membres de la coalition[modifier | modifier le code]

  • Sam Bell, Genocide Intervention Network
  • Dr. Mahmoud Braima, Darfuri Leaders Network
  • Rev. Richard Cizik, New Evangelical Partnership for the Common Good
  • Mike Edington, Wellspring Advisors
  • Zeinab Eyega, Sauti Yetu Center for African Women
  • Rev. David Emmanuel Goatley, Ph.D., Lott Carey Foreign Mission Convention
  • Rabbi Steve Gutow, Jewish Council for Public Affairs
  • Omer Ismail, Darfur Peace and Development
  • Dr. Antonios Kireopoulos, National Council of Churches
  • Ruth Messinger, American Jewish World Service
  • John Prendergast, The ENOUGH Project
  • Fr. Michael Perry, U.S. Conference of Catholic Bishops
  • Jill Savitt, Dream for Darfur
  • Scott Warren, STAND, A Student Anti-Genocide Coalition
  • Rev. Gloria White-Hammond, M.D., My Sister’s Keeper
  • Dr. James Zogby, Arab American Institute

Critique[modifier | modifier le code]

Les médias iraniens ont critiqué cette coalition car elle présente la situation de façon trop simpliste ; notamment en décrivant le conflit comme l’agression de milices janjawides armées contre des villageois sans défense.[réf. nécessaire]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]