Saule à oreillettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Saule à oreillettes ou Salix aurita est l'une des environ 350 espèces de saules ; du genre Salix, de la famille des Salicacées (Salicaceae). Il tire son nom de stipules de feuilles inhabituellement développées et réniformes, qui évoquent de petites oreilles.

Il est souvent présent avec le Saule marsault (qui peut s'hybrider avec lui), mais bien plus rare que le marsault.

C'est un arbustes pionnier de 1 à 3 m, à faible longévité, qui vit en zone tempérée de l'Eurasie, en bordure d'eau ou zone plutôt fraiche ou humide et non acide et plutôt en plein soleil ou en lisière. Il compte souvent parmi les premiers buissons à coloniser les friches humides ou berges de rivières que son système racinaire peut contribuer à épurer.

La plantule est sensible à diverses bactéries et champignons (rouille). Une partie de ses bourgeons sont mangés par des mésanges.

Description[modifier | modifier le code]

Planche dessinée relative à Salix aurita
  • Tronc : souple les premières années, très rameux
  • feuilles : caduques, petites (1 à 4 cm), alternes, elliptiques, rugueuses et pubescentes sur le dessus, blanchâtres sur le dessous, finement dentées, terminées par une petite pointe déjetée.
  • rameaux : souples et nombreux, de relativement petite taille (par rapport au saule pleureur par exemple) et souvent anguleux, à croissance très rapide quand les conditions sont bonnes.
  • Floraison :tardive (avril - mai), avant la feuillaison. Les fleurs forment des chatons dressés mâles ou femelles porté par des pieds différents (plantes dioïques).
  • Fleurs : minuscules.
  • pollinisation : anémophiles (pollinisé par le vent) ou entomophile (pollinisé par les insectes).
  • hybridations : possibles avec d'autres saules (saule marsault en général. On l'appelle d'ailleurs parfois petit marsault).

Habitats[modifier | modifier le code]

Ce saule est relativement commun en Europe de l'Ouest jusqu'à 1 700 m, sauf autour de la Méditerranée (excepté en Corse) et sur le trait de côte atlantique.
Pionnier, il apprécie les situations ensoleillées ou semi-ensoleillées, les sols acides et/ou plutôt tourbeux et relativement humides. On en trouve, dans des zones humides, ripisylves, marécages, forêts humides, landes humides paratourbeuses, etc.

Usages[modifier | modifier le code]

  • Plante mellifère,
  • Espèces décorative
  • Il produit un bois homogène, stable, facile à travailler et se courbant facilement, mais peu utilisé comme bois de sculpture car ses troncs sont de faible diamètre, sauf en têtard mais le bois est alors fréquemment creux ou taché.
  • Vannerie : ce saule peut fournir des branches longues et souples, traitées comme osier ou (autrefois) pour faire des liens.
  • Bois de feu : médiocre et ne produisant qu'un charbon très léger...
  • Usage médicinal : Sa feuille a été utilisée comme fébrifuge[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Salix aurita L. in Liber herbarum (Consulté 2009 03 20)