Sauk River (Washington)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rivière Sauk (Sauk River)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 72 km
Bassin 1 849 km2
Bassin collecteur Fleuve Skagit
Débit moyen 123 m3/s
Cours
Embouchure Fleuve Skagit
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Régions traversées Washington

La rivière Sauk (Sauk River en anglais) est une rivière d'environ 72 km qui s'écoule dans l'État de Washington au nord-ouest des États-Unis.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de la rivière tire son origine dans la tribu amérindienne Sauk-Suiattle (Sah-kee-ma-hu)[1].

Description[modifier | modifier le code]

La rivière est un affluent du fleuve Skagit qui se jette lui-même dans le Puget Sound, un bras de mer de l'océan Pacifique. Elle prend sa source au sein de la chaîne des Cascades.

Ses deux affluents principaux, qui donnent naissance à la rivière, sont le bras sud de la Sauk (South Fork Sauk River ) et le bras nord de la Sauk (North Fork Sauk River). Ces derniers prennent leurs sources dans la zone protégée Glacier Peak Wilderness. La rivière traverse la forêt nationale du Mont Baker-Snoqualmie jusque la localité de Darrington avant de se diriger vers le nord et de rejoindre le fleuve Skagit au niveau de Rockport.

Parmi ses affluents se trouvent la Suiattle River, la White Chuck River et le Clear Creek. À Darrington, la rivière est si proche du bras nord de la rivière Stillaguamish qu'on transportait par voie terrestre les embarcations entre les rivières[2].

South Fork[modifier | modifier le code]

Le bras sud de la rivière (South Fork Sauk River) prend sa source dans un glacier sur le flanc nord-ouest du Columbia Peak. Il se dirige ensuite vers le nord-ouest jusque la localité de Monte Cristo où il est rejoint par le Glacier Creek. Il reçoit ensuite les eaux du Weden Creek puis rejoint le lac Monte Cristo. Après avoir reçu les eaux de l'Elliot Creek, le bras sud rejoint le bras nord pour former la rivière Sauk à proprement parler.

North Fork[modifier | modifier le code]

Le bras nord de la rivière prend sa source dans un petit lac près de la Johnson Mountain. Il s'écoule en majorité dans la direction nord-ouest. Sur son cours se trouve des cascades (North Fork Falls)[3],[4]. Ses affluents sont le Sloan Creek, le Cougar Creek et le Lost Creek.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1890, des prospecteurs découvrent dans la zone des minerais qui conduisent à un boum de l'exploitation minière à Monte Cristo non loin de la source de la North Fork Sauk River. Un chemin de fer sera même construit le long de la rivière en 1891. Aujourd'hui, la zone abandonnée porte le nom de Bedal[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James W. Phillips, Washington State Place Names, Seattle, University of Washington Press,‎ 1971, 3e éd. (ISBN 978-0-295-95158-4)
  2. a et b (en) Fred Beckey, Cascade Alpine Guide: Climbing and High Routes: Stevens Pass to Rainy Pass, Seattle, The Mountaineers,‎ 2003, 3e éd., poche (ISBN 978-0-89886-423-6, lien LCCN?), p. 23–25
  3. (en) « North Fork Falls », Northwest Waterfall Survey (consulté le 01-06-2009)
  4. (en) « Snohoish County Waterfalls », Snohomish County Tourism Bureau (consulté le 01-06-2009)