Satyre des prés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cercyonis pegala

Le Satyre des près (Cercyonis pegala) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Cercyonis.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Cercyonis pegala par Johan Christian Fabricius en 1775[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Satyre des près se nomme Common Wood-nymph ou Large Wood Nymph en anglais[1].

revers

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Cercyonis pegala abbotti (Brown, 1969)
  • Cercyonis pegala alope (Fabricius, 1793) ; présent au Texas.
  • Cercyonis pegala ariane (Boisduval, 1852) ; présent dans l'Oregon et l'Utah.
  • Cercyonis pegala blanca (Emmel et Mattoon, 1972)
  • Cercyonis pegala boopis (Behr, 1864)
  • Cercyonis pegala damei (Barnes et Benjamin, 1926)
  • Cercyonis pegala ino (Hall, 1924)
  • Cercyonis pegala nephele (Kirby, 1837)
  • Cercyonis pegala olympus (Edwards, 1880)
  • Cercyonis pegala stephensi (Wright, 1905)
  • Cercyonis pegala texana (Edwards, 1880) ; présent au Texas.
  • Cercyonis pegala wheeleri (Edwards, 1873)[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Satyre des près est de couleur marron avec aux antérieures une large bande submarginale jaune de dimension plus ou moins grande suivant les sous-espèces, qui porte deux gros ocelles noirs pupillés de clair dont un à l'apex.Aux postérieures ce n'est qu'une bande plus claire qui porte un à trois petits ocelles.

Le revers des antérieures est semblable, celui des postérieures est marron terne marbré avec jusqu'à six ocelles noirs pupillés de clair et cernés de jaune.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est verte jaunâtre avec une bande vert plus foncé sur le dos, la tête est verte[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

C'est la chenille qui hiverne[3]

L'imago vole de juin à septembre[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de ses chenilles sont des graminées dont Avena fatua et Tridens flavus[1],[3],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans le tout le sud du Canada, (il est absent de la province de Terre-Neuve) et dans tout le territoire des USA sauf le sud du Texas et de la Floride[1],[3].

Satyre des prés

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside le long des routes et dans les prés fleuris.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :