Satisficing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme satisficing, ou principe du seuil de satisfaction de l'individu[1] est un mot-valise formé des mots satisfying (satisfaisant) et sufficing (suffisant), qu'on pourrait ainsi traduire par suffisfaisant ou satisfisant. Le mot sous ce sens[2] apparaît en 1957 dans le discours du sociologue, économiste et psychologue Herbert Simon dans le cadre de ces recherches sur le comportement humain. Il explique ainsi que les gens sont prêts à accepter une solution « suffisamment bonne » plutôt « qu'optimale » si l'apprentissage de toutes les alternatives devait coûter du temps ou des efforts[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À noter que « le terme “satisficing” n'a pas encore d'équivalent fixé par l'usage » Banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  2. Le même mot existait déjà en tant qu'altération nordique de satisfy, probablement influencé par la forme latine satisfacere. wiktionary.
  3. (en) Jenifer Tidwell, Designing Interfaces : Patterns for Effective Interaction Design, O'Reilly Media, Inc,‎ 2010, 2e éd. (ISBN 0596008031)