Satam al-Suqami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Satam al-Suqami (arabe : سطام السقامي), né le 28 juin 1976 à Riyad en Arabie saoudite et mort le 11 septembre 2001 est un membre d'Al-Qaida et l'un des pirates de l'air du vol 11 American Airlines, qui a été détourné et s'est écrasé dans la première tour du World Trade Center dans le cadre des attentats du 11 septembre 2001.

Le passeport qu'il possédait sur lui pour ce faire, d'abord annoncé comme étant celui de Mohamed Atta, fut trouvé par terre le 11 septembre 2001 dans une rue de Lower Manhattan proche de Vesey Street[1],[2]. Cette information avait alors suscité le doute, voire l'ironie[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://archives.cnn.com/2001/US/09/17/inv.investigation.terrorism/
  2. http://govinfo.library.unt.edu/911/archive/hearing7/9-11Commission_Hearing_2004-01-26.htm
  3. Uncle Sam's lucky finds ; l'auteur fait néanmoins remarquer que l'on a pu observer une grande quantité de papiers tomber des tours (comme une "pluie"), et d'autre part il est possible, lors d'un crash d'avion avec embrasement, de récupérer un tel document (« a Nepalese fireman and rescue workers find a British passport and money »), l'explosion de l'avion dans le cas du 11 septembre ayant pu raisonnablement projeter le passeport deux blocs plus loin par rapport aux tours.