Saskia van Uylenburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saskia représentée par son mari Rembrandt Harmenszoon Van Rijn

Saskia van Uylenburgh (2 août 1612 - 14 juin 1642) fut la femme du peintre hollandais Rembrandt, ainsi que la modèle représentée dans plusieurs de ses peintures et dessins.

La vie[modifier | modifier le code]

Née à Leeuwarden, Saskia était la benjamine des huit enfants de Rombertus van Uylenburgh, un célèbre avocat, bourgmestre de la ville ainsi qu'un de fondateurs de l'Université de Franeker. La jeune fille resta orpheline à l'âge de douze ans, après la mort de sa mère, Sjoukje Ozinga, puis celle de son père cinq ans plus tard. Elle est alors élevée par son oncle, Hendrick van Uylenburgh, peintre et marchand d'art qui s'était établi à Amsterdam en provenance de Pologne en 1625.

Saskia rencontra Rembrandt grâce à son oncle, Hendrick van Uylenburgh qui était devenu un des marchands à qui l'artiste confiait ses œuvres pour la vente.

La couple se maria le 22 juin 1634[1] à Het Bildt, où Saskia avait été élevée par sa sœur Hiskje et son beau-frère Gerard van Loo. Une autre sœur, Antje, était morte jeune. Après son enterrement, Saskia est allée au service d'un autre beau-frère, le professeur polonais Johannes Maccovius, qui enseignait la théologie à Franeker.

Rembrandt réussit à atteindre une certaine aisance grâce à la reconnaissance de sa valeur comme peintre et, en 1639, avec Saskia, ils s'établirent dans une élégante maison dans la Jodenbreestraat. La maison se trouvait à proximité de la galerie du cousin de Saskia dans le quartier juif, devenue aujourd'hui le Rembrandthuis museum. Trois des enfants du couple moururent peu après la naissance. Le 22 septembre 1641 ils eurent enfin un fils Titus, ainsi nommé en l'honneur de la tante maternelle Titia (Tietje) van Uylenburgh. Saskia mourut l'année suivante, probablement de tuberculose, et fut enterrée dans la Oude Kerk.

Le musée Rembrandthuis, Jodenbreestraat, Amsterdam

Après la mort de Saskia[modifier | modifier le code]

Après un certain temps, Rembrandt donna les bijoux et les bagues ayant appartenu à Saskia à la nourrice Geertje Dircx, un geste peu apprécié par la famille Uylenburgh. Quelques années plus tard Geertje désirant que le peintre l'épouse, devait en cela l'obliger à renoncer à l'héritage de Saskia, et le mariage ne se fit pas. Geertje s'en alla et essaya de vendre les bijoux, Rembrandt s'adressa au tribunal et fit enfermer Geertje dans un asile à Gouda.

Titus et la nouvelle compagne de son père, leur ex-bonne Hendrickje Stoffels, s'occupèrent de donner du travail à Rembrandt dans ses dernières années : une solution astucieuse pour lui permettre de peindre sans être assiégé par les créanciers. Le 27 octobre 1662 Rembrandt vend la tombe de Saskia pour pouvoir payer l'enterrement de Hendrickje.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Rembrant » (consulté le 26 octobre 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Driessen, Christoph (2012). Rembrandts vrouwen. Bert Bakker.
  • Driessen, Christoph (2011). Rembrandt und die Frauen. Pustet.
  • Graaff, A. & M. Roscam Abbing (2006). Rembrandt voor Dummies. Addison Wesley.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :