Sasha Waltz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waltz.

Sasha Waltz

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sasha Waltz en 2007

Naissance 8 mars 1963
Karlsruhe en Allemagne
Lieux de résidence Berlin
Activité principale Chorégraphe et danseuse
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Schaubühne am Lehniner Platz
Années d'activité Depuis 1986
Collaborations Thomas Ostermeier

Œuvres principales

Travelogue I - Twenty to Eight
Zweiland
la trilogie noBody - S - Körper
Didon et Énée

Sasha Waltz, née le 8 mars 1963 à Karlsruhe en Allemagne, est une chorégraphe et danseuse allemande de danse contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sasha Waltz commence la danse à l'âge de cinq ans avec Waltraud Kornhaas, élève de Mary Wigman, à Karlsruhe. De 1983 à 1986, elle étudie à la School for New Dance Development à Amsterdam[1], puis part pour New York où elle travaille avec Pooh Kaye, Yoshiko Chuma et Lisa Kraus. Durant cette période elle collabore également avec Tristan Honsinger, Frans Poelstra et Mark Tompkins[1]. De retour à Berlin, Sasha Waltz réalise sa première chorégraphie d'importance avec Dialoge en 1992. L'année suivante elle fonde, avec Jochen Sandig, sa propre compagnie, Sasha Waltz & Guests, localisée à Berlin et crée une œuvre fondatrice Travelogue I - Twenty to Eight, qu'elle danse notamment avec Nasser Martin-Gousset et qui marquera le début de sa première trilogie de post-danse-théâtre[2]. En 1996, elle ouvre, toujours avec Jochen Sandig, le théâtre Sophiensaele à Berlin.

Sa grande reconnaissance internationale date de sa seconde trilogie composée autour du thème du corps avec les pièces Körper, S, et noBody[3], le dernier tableau ayant été présenté dans la cour du Palais des Papes lors du Festival d'Avignon de 2002.

Elle a codirigé, de 1999 à 2004, la Schaubühne am Lehniner Platz de Berlin avec le metteur en scène Thomas Ostermeier[4], où elle crée notamment Körper, S, et noBody. Elle chorégraphie Roméo et Juliette pour le Ballet de l'Opéra de Paris en 2007. La même année, elle est désignée « chorégraphe de l'année » par le magazine Ballet-Tanz.

En mars 2009, la compagnie Sasha Waltz & Guests présente Dialoge 09 - Neues Museum au Neues Museum de Berlin, quelques mois avant sa réouverture après 10 ans de travaux.

Sasha Waltz a reçu les insignes d'officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en avril 2009.

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

Spectacle de Sasha Waltz au Staatsoper de Berlin en 2006

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pourquoi le tombeau de Juliette est une boîte à musique dans le Journal de l'opéra de Paris, nº16 sept-oct 2007, p.15.
  2. Livret du spectacle Travelogue - Twenty to Eight présenté au Théâtre de la Ville le 20 mai 2008.
  3. Article sur noBody dans l'Humanité
  4. Panorama de la danse contemporaine. 90 chorégraphes, par Rosita Boisseau, Éditions Textuel, Paris, 2006, p.599.

Liens externes[modifier | modifier le code]