Saru Lock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saru Lock

猿ロック
Type Seinen
Manga
Auteur Naoki Serizawa
Éditeur Drapeau du Japon Kōdansha
Drapeau de la France Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Young Magazine
Sortie initiale 22 décembre 200326 décembre 2009
Volumes 22
Drama japonais
Chaîne Drapeau du Japon YTV
1re diffusion 23 juillet 200915 octobre 2009
Épisodes 13
Film japonais
Réalisateur
Sortie

Saru Lock (猿ロック?) est un manga de Naoki Serizawa. Il a été prépublié dans le magazine Young Magazine de l'éditeur Kōdansha et a été compilé en un total de vingt-deux volumes. La version française est publiée en intégralité chez Pika Edition.

Un drama de douze épisodes a été diffusé du 23 juillet au 15 octobre 2009[1],[2], et un film live est sorti le 27 février 2010[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Yataro Sarumaru, surnommé Saru est un jeune serrurier souvent engagé pour des crochetages de serrures, dont il s'est fait une spécialité.

Avertissement[modifier | modifier le code]

Le manga, réservé à un public majeur averti, s'aventure volontiers sur le terrain du vandalisme et de la pornographie, sans compter des dialogues crus et grivois. Bien que mosaïqués, les scènes de sexe et les crochetages de serrure destinent l'œuvre à un public responsable.

Le manga se différencie de la production érotique et pornographique japonaise, souvent bâclée, par une histoire originale, des personnages attachants et un soin particulier apporté au graphisme.

Personnages[modifier | modifier le code]

Yataro Sarumaru (猿丸耶太郎, Sarumaru Yataro?)
Ritsuko Mizuhara (水原律子, Mizuhara Ritsuko?)
Kenji Yamamoto (山本健児, Yamamoto Kenji?)
Jiro Yamada (山田次郎, Yamada Jiro?)

Manga[modifier | modifier le code]

La série a été publiée dans le magazine Young Magazine entre 2003 et 2009. Le premier volume relié est publié par Kōdansha le 25 décembre 2003[4] et le vingt-deuxième et dernier le 26 décembre 2009[5]. La version française est éditée en intégralité par Pika Édition[6].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]