Sarment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sarments recouverts de givre en hiver

Le sarment est le rameau vert que la vigne pousse chaque année[1]. Le Lexique de la vigne et du vin, édité par l'Organisation internationale de la vigne et du vin, donne comme définition « rameau d'un an bien développé » ainsi que ses homonymes : tralcio en italien, sarmiento en espagnol, trieb ou rute, en allemand, sarmento en portugais, cane en anglais et лоза en russe[2]. Athéna avait le sarment comme symbole .

Stades phénologiques[modifier | modifier le code]

Printemps[modifier | modifier le code]

Été[modifier | modifier le code]

Automne[modifier | modifier le code]

Hiver[modifier | modifier le code]

Taille[modifier | modifier le code]

Taille de la vigne

Lors de la taille sèche - faite entre novembre et mars - le viticulteur détermine la formation des sarments sur le cep et sa productivité. Une taille longue, quatre à dix yeux par sarment, donnera un rendement quantitatif, une taille courte, deux à trois yeux par sarment, un rendement qualitatif.

La taille en vert est réalisée durant l'été pour favoriser la maturation des baies ou d'améliorer les conditions sanitaires.

Article détaillé : Taille de la vigne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frank Schoonmaker, op. cit., p. 258.
  2. Lexique op. cit., p. 58.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • OIV, Lexique de la vigne et du vin, Édition en sept langues, Paris, 1963.
  • Frank Schoonmaker, Le livre d'or du vin, Éd. André Gérard. Marabout, 1972, Verviers.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]