Sarita Gómez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sara Gómez Yera dite Sarita Gómez est une scénariste et réalisatrice cubaine, née à La Havane en 1943 et décédée le 2 juin 1974 dans la même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sara Gómez suit d'abord des études musicales au Conservatoire de La Havane avant de s'orienter vers le cinéma. Elle devient assistante de réalisation à l'ICAIC et travaille avec Tomás Gutiérrez Alea, Jorge Fraga et Agnès Varda sur son film Salut les Cubains (1963). Réalisatrice de race noire, elle fait preuve d'audace dans sa vision du monde et de la société. Elle a exploré dans certains courts-métrages (Iré a santiago en 1964, Guanabacoa : Crónica de mi familia en 1966 et Y tenemos sabor en 1967) des aspects méconnus de la culture afro-cubaine. Mi aporte (1969-1972), film d'une vigueur féministe anticonformiste fera l'objet d'une interdiction de la part des autorités culturelles cubaines. De cierta manera (1974), mélange de vision documentaire et de fiction, « aborde les dilemmes de la marginalité sociale » avec une franchise peu coutumière[1]. Affectée par un asthme aigu, elle décède sans avoir pu achever ce film. Un documentaire, réalisé par Alessandra Müller, lui a été consacré, Donde esta Sara Gómez ? (Qui est Sara Gómez ?) en 2005.

Filmographie (comme réalisatrice)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. in : Dictionnaire du cinéma mondial, Éditions Larousse, 1986, première édition.