Sariqoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sariqoli
Pays Chine
Région Xinjiang
Nombre de locuteurs 20 000 (en 1990)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 ira[2]
ISO 639-3 srh
IETF srh

Le sariqoli est une langue iranienne parlée dans le Sud-Ouest du Xinjiang, dans les régions montagneuses du Pamir, en Chine[3] dans la plus grande partie du Xian autonome tadjik de Taxkorgan.

Classification[modifier | modifier le code]

Le sariqoli fait partie du sous-groupe des langues pamiriennes. À l'intérieur de celles-ci, il se range dans l'ensemble formé par les langues shughni-rushan.

Les Sariqoli font partie, en Chine, de la nationalité tadjike qui compte aussi les locuteurs du wakhi présents dans la même région. Il est donc difficile de connaître le nombre exact de Sariqoli comme le nombre de locuteurs.

Les locuteurs chinois du Sariqoli utilisent l'ouïghour et le chinois pour communiquer avec les membres d'autres groupes ethniques de la région. Quoique apparentés, le sariqoli et le wakhi ne sont pas mutuellement compréhensibles[4].

Une petite partie des locuteurs de la langue vit dans le secteur du Cachemire pakistanais, près de la frontière sino-pakistanaise.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux montrent la phonologie du sariqoli[5].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɯ [ɯ]
u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Dentales Alvéolaires Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires Uvulaire
Occlusives Sourde p[p] t [t] k [k] q [q]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Affriquées Sourde ʦ [t͡s] tʃ [t͡ʃ]
Sonore dz [d͡z] ʤ [d͡ʒ]
Fricatives sourdes f [f] θ [θ] s [s] ʃ [ʃ] x [x] χ [χ] h [h]
sonores v [v] ð [ð] z [z] ʒ [ʒ] ɣ [ɣ] ʁ [ʁ]
Nasales m [m] n [n]
Liquides r [r] l [l]
Semi-voyelles w [w] j [j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation d'Edelman et Iousoufbekov, 2000, p. 269.
  2. Code générique, correspondant aux langues iraniennes.
  3. Edelman et Iousoufbekov, 2000, p. 269.
  4. (en) Arlund Pamela, An Acoustic, Historical, and Developmental Analysis of Sarikol Tajik Diphthongs, 2006, The University of Texas Arlington Texas, p. 8.
  5. Gao, 1986, pp. 5-8.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (zh) Gawarjon (Gāo Èrqiāng), Tăjíkèyŭ jiănzhì, Beijing, Sichuan Minzu Chubanshe, 1985.
  • (zh) Gawarjon (Gāo Èrqiāng), Tăjíkè-Hàn cìdiăn, Sichuan, Minzu Chubanshe, 1996 (ISBN 7-5409-1744-X)
  • (ru) Эдельман, Д. И., et Юcуфбеков, Ш. П., Capыкoльский язык dans Языки мира. Иранские языки III. Восточноиранские языки, pp. 269-274, Moscou, Indrik, 2000 (ISBN 5-85759-107-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue