Sardar Vallabhbhai Patel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patel.
Sardar Vallabhbhai Patel

Sardar Vallabhbhai Patel (Nadiad, - Bombay, ) était un leader nationaliste et homme d'État indien, originaire, comme Gandhi, du Gujarat. Son père aurait participé à la révolte des Cipayes sous les ordres de la rani Lakshmî Bâî.

Après ses études de droits en Angleterre (1910-1913), où il obtient son diplôme en deux années au lieu des trois habituelles, il retourne en Inde aussitôt et ouvre un cabinet à Ahmadâbâd. Il fait bientôt la rencontre de Gandhi et rejoint le mouvement pour la désobéissance civile. Il devient le président du Parti du Congrès en 1931 et, grâce à ses efforts, le parti recueille 100 % des votes aux élections de 1937. Il est emprisonné de nombreuses fois par les Britanniques du fait de ses activités politiques, en particulier du à la fin du conflit mondial, suite à la résolution « Quit India » qui enjoignait à la puissance coloniale à se retirer du pays.

Candidat naturel du parti à la fonction de Premier ministre, ayant le soutien de la majorité de ses membres, il se laisse persuader par Gandhi de laisser cette place à Jawaharlal Nehru. Comme ministre de l'Intérieur, ministre des États et premier Ministre adjoint (1947-1950), dans le gouvernement de ce dernier, il négociera avec succès l'intégration des États princiers des Indes au sein de la république, n'hésitant pas à envoyer l'armée à Junâgadh et Hyderâbâd pour mater les désirs d'indépendance de leur râja.

Sa gestion de la crise après l'assassinat de Gandhi permet à cet « homme de fer », comme on l'appelle alors, d'éviter qu'une guerre civile n'embrase l'Inde.

Le titre de Sardar lui a été conféré par le peuple du Goujerat en marque de respect.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :