Sardaigne et Méditerranée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image de la couverture la première édition du livre
Couverture de la première édition (1921).

Sardaigne et Méditerranée est un récit de voyage en Sardaigne, écrit en 1921, par l'auteur anglais D. H. Lawrence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le texte relate le voyage de l'auteur et de son épouse Frieda, de Taormina en Sicile, puis au sud de la Sardaigne, principalement effectué en train (actuel Trenino verde), dans la province de Cagliari et dans le centre de l'île dans la province de Nuoro. Nonobstant la brièveté de son séjour, il décrit une île indomptée avec des paysages qui s'étalent à l'infini et des personnages encore reconnaissables aujourd'hui[1].

Des extraits ont été à l'origine imprimés dans The Dial (en) en octobre et novembre 1921 et publiés pour la première fois de la même année à New York, par Thomas Seltzer, avec des illustrations de Jan Juta (en). Une édition britannique est éditée, en avril 1923, par Martin Secker (en).

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giulio Angioni[1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • D.H Lawrence, « Sardaigne et Méditerranée », traduit de l'anglais par André Belamich, Éditions Gallimard – 1958 (ISBN 2-07-023793-1)
  • x